Les Warriors vont revenir au top, mais surtout pas en devenant les Rockets

Steve Kerr n'a pas pu s'empêcher de tacler Houston et son style si particulier, au moment d'évoquer son ambition pour les Warriors.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Warriors vont revenir au top, mais surtout pas en devenant les Rockets

Il n'y a pas si longtemps la rivalité entre les Golden State Warriors et les Houston Rockets était un incontournable de la ligue. On savait qu'à un moment la bande à Steve Kerr devrait écarter de sa route celle de Mike D'Antoni, avec un péril réel vu le style de jeu jusqu'au-boutiste des Texans. Les temps ont, déjà, bien changé. Golden State sort d'une saison achevée dans les bas fonds de la Conférence Ouest, après avoir disputé 5 Finales NBA consécutives. Houston a pour sa part taillé dans le vif et mis fin à sa collaboration avec D'Antoni, pour lequel le tandem James Harden-Russell Westbrook n'a pas eu l'impact escompté.

Si Houston est dans le flou et cherche un nouveau coach en même temps qu'une nouvelle identité, Golden State entend bien revenir au sommet rapidement. Stephen Curry et Klay Thompson vont revenir à 100% après une saison quasi blanche pour le premier et en convalescence pour le second, et la direction a de quoi améliorer le supporting cast autour d'eux.

Steve Kerr a expliqué cette semaine dans le TK Podcast sa vision pour les Warriors afin de retrouver leur place dans la chaîne alimentaire. Et en a profité pour tacler les Rockets comme à la "bonne époque".

"J'ai parlé à Stephen Curry et Draymond Green au téléphone. Ils ont un bon feeling à propos de ce que l'on est en train d'essayer de faire. On ne va rien révolutionner, mais l'équipe autour d'eux sera très différente.

Nous serons toujours les Warriors. On ne va pas devenir d'un coup les Rockets et changer notre attaque pour qu'un seul mec joue des pick and roll hauts 70 fois par match.

Plus d'isolation et de pick and rolls ? Je pense que je démissionnerai avant que ça n'arrive (rires). Nous devons être nous-mêmes. Ce qui fait que Steph et Klay sont des joueurs uniques, c'est la combinaison de ce qu'ils peuvent faire avec et sans ballon. C'est ce qui fait bouger les défenses".

Steve Kerr a aussi expliqué que c'est la présence de Draymond Green qui rendait les Warriors uniques et clairement différents des Rockets avec lesquels ils sont bataillés lors de 3 des 5 dernières campagnes de playoffs qu'ils ont disputées.

"Draymond est un joueur spécial parce qu'il est capable de distribuer le jeu au poste 4 ou 5. Si vous regardez le Miami Heat aujourd'hui, vous pouvez voir l'influence que l'on a eu sur la ligue. C'est parce que Draymond a fait ça avant que l'on voit des facilitateurs comme Bam Adebayo exceller".

On a hâte de voir ce que feront les Golden State Warriors avec le pick n°2 lors de la Draft et la manière dont ils vont tenter de faire progresser Andrew Wiggins en défense. Ce sont là les dossiers les plus importants. Car au final, il est probable que "Steph gonna Steph" et que "Klay gonna Klay"...

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest