Le jour où Chamberlain a déboîté l’épaule d’un adversaire en le contrant

En 1967, Wilt Chamberlain a été au centre d'une action folle qui a marqué les esprits de tous ceux qui ont eu la chance d'y assister.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / G.O.D.
Le jour où Chamberlain a déboîté l’épaule d’un adversaire en le contrant

Il y a quelques semaines, on vous avait parlé de la rivalité entre Wilt Chamberlain et Bill Russell, en l'illustrant notamment avec le contre démentiel que le premier avait mis au second lors d'un choc entre leurs deux équipes. Chamberlain n'a pas eu la même réussite collective que la légende des Boston Celtics, mais il a au moins autant marqué les esprits.

Si malheureusement il existe trop peu de vidéos pour vraiment mettre en lumière ses exploits athlétiques, il reste heureusement les récits de ses anciens coéquipiers ou adversaires.

Billy Cunningham, qui a joué avec Wilt Chamberlain à Philadelphie dans les années 60, considère notamment que l'action la plus folle qu'il a pu voir durant sa carrière met justement en scène "The Stilt", face à Gus Johnson, star des Baltimore Bullets, dont Abe Pollin, l'ancien patron de la franchise disait qu'il était "le Julius Erving de son époque". Pas un basketteur du dimanche, donc...

"C'était l'un des derniers matches de la saison 1966-1967. On affrontait Baltmore et on visait le meilleur bilan de l'histoire de la NBA. Un peu plus tôt dans le match, Gus Johnson avait réussi à dunker par-dessus Wilt Chamberlain. Il faut savoir que Gus était un joueur costaud. Je pesais 100 kg, mais Gus pouvait m'éjecter hors du terrain avec une seule main.

C'était un spécimen physique, tout en muscles. Il adorait dunker et était excitant à voir jouer. Quand il a dunké par-dessus Wilt, il y a été fort et il était clair que Wilt n'avait pas du tout aimé ça. Un peu plus tard, Gus Johnson s'est retrouvé en contre-attaque avec Wilt Chamberlain comme seul obstacle entre le panier et lui. Il était parti pour dunker à nouveau sur Wilt.

Il a saisi le ballon d'une main et a décollé, avec un angle parfait pour dunker. Wilt s'est alors élevé et a attrapé le ballon proprement à une seule main ! Puis il a mis le ballon contre Gus et l'a poussé vers le sol. Ils ont dû l'évacuer. Gus Johnson est devenu le premier jouer de l'histoire de la NBA à se faire déboîter l'épaule après s'être fait contrer", raconte Cunningham dans le livre 'Tall Tales', de Terry Pluto. 

Comme Gus Johnson, décédé à 48 ans en 1987 d'un cancer, Wilt Chamberlain est parti bien trop tôt (en 1999), nous privant ainsi d'un paquet d'anecdotes savoureuses et de débats enflammés sur sa place dans l'histoire, qu'il aurait chèrement défendue. Comme on le disait, les images sont rares, mais elles ont le mérite d'exister et de rappeler quel athlète et joueur exceptionnel il était.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest