Zach LaVine monte en grade chez les Wolves

Ricky Rubio blessé, c'est un rookie de 19 ans qui tient les rênes des Wolves : Zach LaVine.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Zach LaVine monte en grade chez les Wolves
Tout allait relativement bien pour les Wolves jusqu'à ce que Ricky Rubio se blesse. On ne sait pas encore quand l'Espagnol reviendra, mais Flip Saunders risque de devoir se passer de ses services pendant un bon mois. Pas de panique, le coach du Minnesota a tout prévu. Alors que l'on pouvait penser que Mo Williams, l'un des joueurs les plus expérimentés de l'équipe, allait récupérer le costume de Rubio, Saunders a surpris en maintenant l'ancien All-Star dans son second unit au profit du rookie Zach LaVine. Après avoir hérité d'un temps de jeu famélique depuis la reprise, le 13e choix de la dernière Draft se retrouve propulsé dans le 5 malgré un profil radicalement différent de ses deux aînés. L'ex-pépite de UCLA n'est pas (encore) un bon gestionnaire et un passeur régulier. S'il a acquis une petite réputation sur la toile, c'est grâce à des qualités athlétiques surnaturelles, un sens du spectacle affirmé et une capacité à prendre des shoots en cascade tout en augmentant le tempo d'une rencontre. Dans cette nouvelle configuration, le Californien ne peut pas se contenter d'être un simple dunkeur en transition. C'est lui qui aura la gonfle la majeure partie du temps et devra organiser le jeu. [superquote pos="d"]Kevin Martin : "On doit comprendre qu'il n'a que 19 ans".[/superquote]Pour son premier match dans la peau d'un titulaire, Zach LaVine a été plutôt intéressant. Avec 5 points, 6 rebonds, 4 passes et 2 pertes de balle en 25 minutes, le débutant a montré une capacité d'adaptation prometteuse face à Orlando. Ses coéquipiers, comme Kevin Martin, encaissent progressivement la blessure de Rubio et placent leur confiance en lui.
"C'est différent et il n'est pas facile de faire sans Ricky. On doit faire fonctionner les choses et ce ne sera pas immédiat. Le poste de meneur est crucial, c'est lui qui mène la danse. Zach a fait du très bon travail. On doit comprendre qu'il n'a que 19 ans. Malgré ça, il a bien joué et on va développer une alchimie autour de lui", a expliqué Martin dans le Star Tribune.
Flip Saunders, qui s'est déjà montré assez pédagogue dans sa gestion du cas Andrew Wiggins, un peu critiqué pour ses débuts, est persuadé que LaVine a les qualités requises pour aider l'équipe à maintenir une bonne cadence.
"Zach a bien géré la pression, il a réussi quelques actions et a été bon au rebond. Il ne s'est pas effacé par timidité comme certains et c'est un point positif. Au fur et à mesure, il va nous apporter ce rythme qui fait sa force. Son temps de jeu pourrait même augmenter s'il progresse au niveau de la prise de décisions. Je ne voulais pas lui donner beaucoup de temps de jeu trop rapidement pour ne pas lui faire porter de trop lourdes responsabilités".
Le côté frais et enthousiaste du garçon plait en tout cas beaucoup à Minneapolis, quelques mois à peine après son "Fuck me" de dépit après avoir entendu sa sélection par les Wolves à la Draft (il a toujours assuré qu'il était juste ému). On a hâte de le voir se développer dans ce collectif jeune et en formation. Et s'il peut ajouter une pincée de highlights, on ne lui en voudra pas... [youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=zeItFslnvss[/youtube] [youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=CX1y_t7IoQs[/youtube]
Afficher les commentaires (16)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest