Zion Williamson, trois matches et déjà clutch

Zion Williamson a compilé son premier double-double en carrière hier soir : 21 points et 11 rebonds avec la victoire des Pelicans en prime.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Zion Williamson, trois matches et déjà clutch

Au premier regard, Zion Williamson a l’air lourd. Pas gros. Lourd. Une masse qu’il vaut mieux ne pas prendre en pleine poire, encore plus quand il est lancé à pleine vitesse. Un côté Shaquille O’Neal début des années 2000, mais en plus petit. Et malheureusement pour ses adversaires, avec la vitesse et la mobilité du Shaq des 90’s. Le mix est terrifiant. Il suffit presque à justifier toute la « Hype » autour du premier choix de la draft 2019, dont les débuts tant attendus en NBA ne déçoivent décidément pas. Hier soir, il a posté le premier double-double de sa très jeune carrière : 21 points et 11 rebonds. Avec, à la clé, sa première victoire sous le maillot des Pelicans. New Orleans a battu Boston (123-108) au Smoothie King Center.

Le changement important avec les deux rencontres précédentes, c’est son temps de jeu. 27 minutes cette nuit, contre 18 et 21 auparavant. Alvin Gentry et son staff se sont décidés à l’aligner sur le terrain un peu plus longtemps que prévu. Le staff préfère normalement prendre ses précautions avec le rookie. C’est vrai qu’il revient tout juste d’une blessure au genou après avoir été opéré du ménisque la veille du coup d’envoi de la saison. Le coach et les médecins étaient à l’aise avec l’idée de le faire jouer plus que d’habitude. Ça a payé pour les Pelicans. D’ordinaire sur le banc en fin de rencontre, Williamson chauffait le terrain, enfin, quand il fallait assurer le succès.

« J’étais anxieux. C’était dur de regarder depuis le banc dans les quatrièmes quarts temps des deux derniers matches. Ça m’a fait du bien de finalement pouvoir participer. Et de gagner », notait l’intéressé.

Ses touts premiers pas, contre les Spurs, étaient chaotiques. Il avait végété pendant trois quarts temps avant de passer 17 points – de suite ! – en seulement trois minutes dans le quatrième. Les Pelicans étaient alors revenus à 1 point. Mais leur phénomène est sorti et ils se sont inclinés. Pour son deuxième match, Zion Williamson a compilé 15 points et 7 rebonds. Avec un différentiel de +16 en faveur de son équipe quand il jouait. Une rencontre, face aux Nuggets, tout de même perdue là encore. Le moment de changer de stratégie.

Le jeune homme de 19 ans est sorti assez tôt dans le quatrième quart hier. Mais il est revenu à 4 minutes du buzzer. Il a alors passé 8 points en 3 minutes pour s’assurer que les Celtics ne remonteraient pas leur handicap. C’est exactement ce que la franchise attend de lui à court terme. Il a le temps pour se développer, évidemment, mais c’est déjà très prometteur. Son « spin » fait des ravages. Malgré son poids, il a cette capacité à se tourner très rapidement pour foncer au cercle. Il est explosif et aérien.

Pour l’instant, Zion Williamson cherche encore ses automatismes, même si sa relation avec Lonzo Ball (15 passes cette nuit) est excitante. Les bases sont très solides. Ça promet pour la suite.

Les highlights de Zion Williamson

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest