Mac McClung décroche un contrat NBA après sa belle Summer League

Mac McClung décroche un contrat NBA après sa belle Summer League

Mac McClung, sensation de la G League et de la Summer League, a accepté un contrat d’un an aux Golden... par Benjamin Moubeche,
Mac McClung fait sensation en Summer League avec les Warriors

Mac McClung fait sensation en Summer League avec les Warriors

Mac McClung, qui a quitté les Los Angeles Lakers pour les Golden State Warriors, impressionne en Summer League. par Benjamin Moubeche,
Mac McClung : le futur gros steal de la draft des Chicago Bulls ?

Mac McClung : le futur gros steal de la draft des Chicago Bulls ?

Même s'il est au coeur d'un imbroglio avec son coach Pat Ewing, l'ancien lycéen phénomène Mac McClung suscite l'intérêt des... par N.S,
Mac McClung, le phénomène du web tente sa chance en NBA

Mac McClung, le phénomène du web tente sa chance en NBA

Mac McClung était une sensation du web en high school. Malgré deux saisons en dents de scie à Georgetown, le... par Shaï Mamou,
Mac McClung brille et plait déjà à Pat Ewing

Mac McClung brille et plait déjà à Pat Ewing

Sans faire de cartons statistiques, Mac McClung est déjà très intéressant avec Georgetown et progresse sous la coupe de Pat... par Shaï Mamou,
Mac McClung débute en NCAA par un dunk énorme

Mac McClung débute en NCAA par un dunk énorme

Mac McClung s'est offert un double pump reverse en contre-attaque pour sa première apparition en NCAA avec le Georgetown de... par BasketSession,
Mac McClung cale un Eastbay phénoménal en plein match

Mac McClung cale un Eastbay phénoménal en plein match

On continue de se délecter des derniers mois de Mac McClung en high school. Avant de s'engager avec Georgetown en... par Shaï Mamou,
Mac McClung, un nom, une tronche… bientôt un phénomène ?

Mac McClung, un nom, une tronche… bientôt un phénomène ?

Mac McClung est un joueur atypique que Patrick Ewing tentera de polir la saison prochaine du côté de Georgetown. En attendant, le jeune meneur écrase tout sur son passage en... par Shaï Mamou,