Cleveland Cavaliers
CLE 102
99 BOS
Boston Celtics

Battus par les Cavaliers, les Celtics ont perdu plus gros

General ManagerPar General ManagerPublié

Les Cavaliers d'un LeBron James dominateur (29 pts, 16 rbds, 9 pds) ont écarté les Celtics sur le fil. Mais le match a surtout été marqué par la grave blessure de Gordon Hayward.

Toute l’atmosphère festive s’est brusquement dissipée. Une ambiance joyeuse, celle de la reprise de la saison NBA, cassée comme la cheville meurtrie et retournée de Gordon Hayward. Les images sont horribles. Glaçantes. Terrifiantes. L’ailier All-Star, fraîchement recruté par les Boston Celtics cet été, s’est explosé le pied suite à une mauvaise réception. L’excitation des premières minutes de la nouvelle saison a disparu à ce moment-là. Elle a laissé la place aux pleurs, ceux des joueurs, choqués, et au désarroi des supporteurs présents à la Quicken Loans Arena ou devant leur écran.

Tout l’élan des Celtics s’est brisé en plein vol après le retour d’Hayward au vestiaire, sur une civière. Boston menait 12-9 après cinq petites minutes de jeu. Sortis de leur match, Marcus Smart et ses coéquipiers ont déjoué pendant le gros quart d’heure qui a suivi. Tirs complètement à côté du cercle, briques, pertes de balles… ils n’y étaient plus. Et ça peut évidemment se comprendre. Dans le même temps, ce sont les Cleveland Cavaliers qui se sont mis en route. LeBron James déboulait dans la peinture à la vitesse d’un TGV pour finir au cercle ou distiller les caviars à ses coéquipiers démarqués dans tout ce chaos. Les champions en titre de la Conférence Est ont terminé la première période sur un 14-2 pour creuser l’écart (54-38).

Toute la physionomie du match a soudainement basculé au retour des vestiaires. Sans doute remotivés par Brad Stevens, les Celtics abattus se sont révoltés. Comme s’ils avaient retrouvé une envie de gagner décuplée. Ils voulaient le faire. Pour Hayward. Le rookie Jayson Tatum, dont le temps de jeu et les chances de décrocher le trophée de ROY ont soudainement été revus à la hausse, a mené la révolution. Jusqu’ici timide, pour ne pas dire naïf, il a planté 10 points pour ramener les siens à hauteur des Cavs. Smart bouclait même le run de Boston en prenant le dessus sur Derrick Rose près du cercle. Dans la foulée, l’ancien MVP bombardait derrière l’arc au buzzer pour redonner un peu d’air à Cleveland (72-71).

Toute la salle a retrouvé de la ferveur quand Kyrie Irving et LeBron James se sont livrés à un duel de titans dans les dernières minutes de la partie. Quelle que soit la tunique qu’il porte, « Uncle Drew » s’est taillé une réputation de joueur décisif. Et il l’a encore prouvé ce soir. Bien épaulé par Smart et Jaylen Brown (25 points !), le meneur All-Star a planté plusieurs paniers. Les Cavaliers ont d’abord paniqué, multipliant les pertes de balle. Encore une fois, la franchise de l’Ohio avait laissé son adversaire revenir au score alors qu’elle tenait le match entre ses mains. Mais si Irving n’est plus là pour planter les tirs cruciaux, le patron, le King, est toujours là pour faire la loi dans son royaume. James a répondu aux montées de chaleur de son ancien frère d’arme. Il a ensuite porté les coups de grâce dans la dernière minute. Deux paniers de près suivis d’une passe laser pour Kevin Love, seul dans le corner. Irving a eu une dernière occasion d’arracher la prolongation. Devant James, comme un symbole. Mais en vain. Les deux hommes quitteront le terrain sur une belle accolade. 102-99, score final.

Toute la saison risque d’être bouleversée avec cette blessure d’Hayward. Sans son All-Star, Boston peut-il vraiment jouer yeux-dans-les-yeux avec Cleveland comme les joueurs l’ont fait ce soir ? Comment ne pas penser que les Celtics ont perdu plus qu’un simple match d’ouverture ? Et comment ne pas penser au joueur, actuellement sur un lit d’hôpital. Une bonne nouvelle, quand même : la fracture est « propre ». Opération obligatoire, bien sûr, mais peut-être pas de complications graves. Au-delà de la longue période de rééducation et d’indisponibilité. Cette nuit, le peuple de Boston. La franchise a perdu beaucoup plus gros qu’une rencontre ou une chance de gagner le titre. Elle a perdu un soldat.

TIRS
3PTS
LF
TIRS
3PTS
LF
Matchup
Tirs réussis3836
   Tirs tentés8388
Tirs à 3 points réussis58
   Tirs à 3 points tentés2232
Lancers francs réussis2119
   Lancers francs tentés2525
Rebonds offensifs99
Rebonds défensifs4137
   Rebonds totaux5046
Turnovers1710
Interceptions311
Passes décisives1924
Contres44
Fautes2524
   Points10299
Cleveland Cavaliers Boston Celtics
En savoir plus sur les Cleveland Cavaliers
Cleveland Cavaliers Tirs Rebonds
JoueurMINPTSTIRS3PTSLFOFFDEFRBDSTOSTLASTCFTES
LeBron James41:002912/191/54/41151640923
Kevin Love28:00154/91/46/7381120002
Derrick Rose31:00145/141/33/413420202
Jae Crowder35:00113/101/54/414512202
J.R. Smith22:00104/71/31/104400104
Dwyane Wade29:0083/100/12/211240321
Jeff Green14:0063/80/10/000010003
Tristan Thompson20:0052/30/01/315620203
Iman Shumpert13:0042/30/00/011211003
Kyle Korver07:0000/00/00/000000002
Channing Frye00:0000/00/00/000000000
Cedi Osman00:0000/00/00/000000000
Jose Calderon00:0000/00/00/000000000
En savoir plus sur les Boston Celtics
Boston Celtics Tirs Rebonds
JoueurMINPTSTIRS3PTSLFOFFDEFRBDSTOSTLASTCFTES
Jaylen Brown40:002511/232/91/215632005
Kyrie Irving39:00228/174/92/2224231004
Jayson Tatum37:00145/121/23/3461010304
Marcus Smart35:00125/160/42/309922322
Al Horford32:0092/70/25/707700512
Terry Rozier20:0092/61/34/403304200
Aron Baynes19:0062/20/02/423520115
Gordon Hayward05:0021/20/10/001100001
Semi Ojeleye09:0000/20/10/000000001
Shane Larkin05:0000/10/10/001100000
Daniel Theis00:0000/00/00/000000000
Abdel Nader00:0000/00/00/000000000