Charles Barkley : « Mon ancien agent, je le flinguerais »

On aime le franc parler de Charles Barkley. Mais ce n'était sans doute pas le moment d'évoquer les flingues avec autant de légèreté.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / FAIL
Charles Barkley : « Mon ancien agent, je le flinguerais »
Charles Barkley n'a pas sa langue dans sa poche, ce n'est pas nouveau. Mais "Chuck" aurait peut-être pu choisir un autre moment pour annoncer qu'il tirerait sur son ancien agent s'il en avait l'occasion. Deux jours après l'ignoble assassinat par balles de deux journalistes en direct à la télévision américaine, l'ancienne star NBA a eu des mots malheureux au moment d'évoquer ses erreurs de jeunesse et ses mauvaises rencontres professionnelles à son arrivée dans la ligue.
"J'ai emprunté de l'argent à des agents quand j'étais à la fac, puisqu'on n'avait pas le droit de travailler et que je voulais m'acheter des trucs. Malheureusement, je n'ai pas signé avec eux après ma Draft mais avec un sac à merde, Lance Luchnick. Si je le voyais aujourd'hui, je lui exploserais la cervelle. Je déteste ce fils de pute. J'avais 15 000 dollars par mois pour faire ce que je voulais et je le laissais placer et investir le reste. Après quatre ans avec lui, j'étais ruiné et je n'avais pas payé mes impôts. Je le flinguerais, si j'avais un gun. Je lui casserais la gueule comme un chien. C'est la pire chose qu'on puisse faire à quelqu'un, de le voler. C'est lui montrer qu'on a aucun respect pour le travail accompli", a déclaré Barkley dans le Dan Patrick Show.

Les mots de Charles Barkley ont probablement, comme souvent, dépassé sa pensée. Mais on sait aussi que le consultant de TNT est un républicain (façon US hein, pas un ex-UMP...) convaincu et ne s'est jamais élevé contre le port d'armes à feu...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest