CQFR : « KAT » frappe au buzzer, Dirk se fait plaisir

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Hornets @ Celtics : 94-126

Bulls @ Heat : 105-89

Mavs @ Knicks : 114-90

Pacers @ Wizards : 89-107

Grizzlies @ Wolves : 97-99

Nuggets @ Pelicans : 105-99

Hawks @ Kings : 113-135

Jazz @ Blazers : 105-132
---

- Karl-Anthony Towns a arraché la victoire au buzzer pour les Wolves cette nuit contre Memphis. Il y a un vrai contraste entre la magnificence de son fadeaway dans le corner et sa célébration bras levés. On aurait aimé soit une Doncic ("je me relève impassible comme si c'était du business as usual) ou un truc vraiment extatique. Là, c'était trop middle. Bravo quand même à KAT, qui a surmonté une soirée difficile à 7/17 au shoot tout en étant gêné par des fautes précoces.

- CJ McCollum a réussi un premier quart-temps fantastique lors de la promenade des Blazers contre le Jazz à la maison : 20 points à 9/9, tout dans le premier quart-temps, avec une facilité presque ridicule. Il a fini par rater, mais a quand même bouclé son match avec 30 points à 12/17 au compteur. Bon, avec un 36-11-8, Damian Lillard lui a quand même montré qui était le patron et le All-Star du duo...

- Dans la catégorie "patrons", on (re)demande Nikola Jokic. Sur le parquet des Pelicans, le Serbe a profité de l'absence d'Anthony Davis pour enregistrer son 8e triple-double de la saison (20 points, 13 rebonds et 10 passes). Jokic a pris les choses en main dans le 4e quart-temps pour éviter aux Nuggets de se faire prendre au piège de Pelicans encore accrocheurs et animés d'un beau fighting spirit depuis la demande de trade de leur franchise player.

- Encore privé de quatre titulaires habituels, Alvin Gentry a de nouveau donné sa chance au rookie non-drafté Kenrich Williams à l'aile et ce dernier le lui a bien rendu en sortie de banc : 21 points, 8 rebonds et 2 contres à 5/9 à 3 points.

- A Denver, Monte Morris réalise une première saison en NBA extrêmement intéressante dans une indifférence presque totale en dehors du Colorado. Pour sa deuxième titularisation de la saison en l'absence de Jamal Murray, Morris, a régalé avec 20 points, 7 passes, 7 rebonds et aucune perte de balle (sa marque de fabrique, lui qui a été leader NCAA au ration assists/turnovers).

- Boston aime décidément jouer sans Kyrie Irving. Pour la deuxième fois de suite, les Celtics se sont imposés sans leur meneur et ont rappelé par instants leur dynamique de la saison dernière, après la blessure d'Uncle Drew. A domicile contre Charlotte, les joueurs de Brad Stevens n'ont pas fait dans le détail. Et comme en deuxième partie de saison l'année dernière, c'est Terry Rozier qui a le plus brillé en l'absence de Kyrie Irving avec 17 points et 10 passes.

- Les Knicks ont poursuivi l'opération tanking avec brio en concédant une 11e défaite de rang face à Dallas. Le meilleur moment de la soirée pour les fans du Madison Square Garden : l'entrée d'Enes Kanter, dont ils ont bruyamment demandé l'entrée. A son arrivée sur le parquet, le Turc a embrassé le terrain... avant de balancer un airball.

- Luka Doncic a absolument voulu jouer au Madison Square Garden malgré des douleurs. Le Slovène a inscrit 16 points pour aider les Mavs à l'emporter, mais a été éclipsé, à l'applaudimètre, par Dirk Nowitzki. Pour ce qui sera peut-être sa dernière au MSG, l'Allemand a signé sa meilleure performance de la saison avec 14 points à 5/7 en 12 minutes en sortie de banc.

- Les starters des Kings ont joué entre 20 et 25 minutes lors de la promenade contre Atlanta. C'est le luxe quand on se met un match dans la poche. Sacramento n'est qu'à deux victoires derrière le 8e, les Clippers, et va clairement continuer de jouer crânement sa chance.

- Les Pacers sans Oladipo, ça commence à être triste. Indiana s'est incliné à Washington sans que personne ne parvienne à sortir du lot et à endosser le leadership de l'arrière All-Star. Personne n'a été capable de marquer plus de 13 points dans les rangs des Hoosiers.