Quand Kobe Bryant a dû mettre Eddie Jones KO pour une place dans le 5

Même l’un des plus grands joueurs de l’histoire a dû ronger son frein sur le banc avant de décoller.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand Kobe Bryant a dû mettre Eddie Jones KO pour une place dans le 5

Kobe Bryant a toujours été un homme pressé. Quand il a décidé de zapper la case universitaire pour aller directement en NBA, c’est parce qu’il se sentait prêt. Alors forcément, passer deux années sur le banc des Los Angeles Lakers, à jouer un nombre limité de minutes derrière Eddie Jones, n’était pas vraiment son kiff ultime. Certes, Jones a été un mentor parfait pour lui (on ne saurait que trop vous conseiller de vous procurer notre Mook Spécial Kobe à ce sujet), mais le jeune Bean voulait jouer.

Il en a parlé à plusieurs reprises, à l’époque et plus tard, cette situation le rendait dingue. Mais pour Dell Harris, le coach des Lakers à l’époque, il était hors de question de confier un poste de starter à un jeune qui n’avait encore rien prouvé. Surtout que l’équipe fonctionnait très bien avec cette hiérarchie, avec Eddie Jones dans le cinq majeur : 56 victoires lors de sa saison rookie, 61 succès la suivante.

Harris lui a alors posé un gros challenge à relever pour devenir titulaire.

« Il jouait derrière un joueur All-Star, Eddie Jones. Et ils ont tradé Eddie - et il a été All-Star avec Miami - uniquement pour faire de la place à Kobe, mais nous ne pouvions pas le faire quand il avait 18 ou 19 ans.

Je lui ai dit qu’il devrait mettre KO un joueur avant d’avoir son spot. C’était comme un match de boxe pour la ceinture. Aux Philippines, vous vous y connaissez en boxe », a-t-il expliqué à Eros Villanueva, qui bosse pour la section Philippines d’ESPN.

« Vous ne battez pas le champion sur décision des juges. Je veux dire, vous devez le mettre KO. Et je lui ai dit ‘Il y aura un jour où ça arrivera, mais ce n’est pas tout de suite’. Il n’a pas aimé ça à l’époque. Il voulait jouer tout le temps. Mais il l’a apprécié plus tard. Il me l’a dit. »

REVERSE MOOK #5 Kobe Bryant : Enfin disponible et en édition limitée

L’image est bien choisie. On ne renverse pas une hiérarchie en étant aussi bon que le joueur en place. Surtout s’il a pour lui un avantage en terme d’expérience. Pour qu’un jeune qui n’a rien prouvé prenne la place, il faut qu’il soit nettement au-dessus. Ce qu’il a réussi à faire au bout de deux saisons.

Lors de sa troisième saison (98-99), Kobe Bryant a rejoint Eddie Jones dans le cinq majeur, ses minutes passant de 26 à 37,9. Pendant ce temps, Robert Horry (SF la première saison de Kobe, PF la deuxième) et Rick Fox (SF des Lakers quand Bryant était sophomore) rejoignaient le banc. Et pour lui faire définitivement, Eddie Jones a été tradé au bout de 20 matches.

Comme demandé par Dell Harris (viré au bout de 12 matches en 1998-99), Kobe Bryant avait mis KO son mentor Eddie Jones. La phase d’apprentissage était terminée. Les Los Angeles Lakers étaient prêts ou presque. Sweepée par les San Antonio Spurs, la franchise californienne arracherait les trois titres suivants.

Et si sa jeunesse et son caractère ont façonné son immense compétitivité, ses deux années très compliquées ont certainement joué un rôle majeur dans l'incroyable carrière du Black Mamba.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest