10 des blessures les plus bêtes de l’histoire de la NBA

10 des blessures les plus bêtes de l’histoire de la NBA

Dans l'histoire de la NBA, il y a eu quelques blessures franchement improbables et parfois totalement bêtes. Voici 10 des plus marquantes.

Charles Barkley et la crème pendant le concert de Clapton

Charles Barkley en a vu et fait de belles durant ses 16 années de carrière en NBA. Il n'y a pas longtemps, on vous avait reparlé de ce match dont "Chuck" avait joué complètement dans le brouillard avec les Sixers, à cause d'une énorme cuite prise pour célébrer ce qu'il croyait être un trade vers les Los Angeles Lakers. Cette fois, c'est pour une absence en bonne et due forme que l'on va évoquer un petit épisode amusant (ou pas) du parcours du "Round Mound of Rebound".

Il faut remonter au mois de novembre 1994. Les Phoenix Suns, avec lesquels Charles Barkley a échoué en Finales NBA contre les Chicago Bulls un an plus tôt, doivent débuter leur saison sur le parquet des Sacramento Kings. Au coup d'envoi du match, surprise. Barkley ne figure pas sur la feuille de match. Le membre de la Dream Team a bien fait le déplacement en Californie avec le reste du groupe (Kevin Johnson, Dan Majerle, Danny Ainge, AC Green ou encore Richard Dumas), mais a été contraint de déclarer forfait.

On sait alors Charles Barkley gêné au niveau des muscles abdominaux - oui, à l'époque il en avait - mais il avait lui-même décidé de ne pas se mettre sur la liste des blessés quelques jours plus tôt. A l'époque, ce choix aurait été synonyme d'une absence d'au moins 5 matches comme le prévoyait le règlement. Si le MVP 1992 n'est pas là, ce n'est pourtant pas à cause d'une blessure traditionnelle.

Comment Charles Barkley a perdu 100 000 dollars à cause de l'alcool et du Superbowl

Comme le raconte le New York Times daté du 4 novembre 1994, c'est en assistant à un concert d'Eric Clapton avant le départ pour Sacramento que Barkley a connu une petite mésaventure. Alors que le spectacle du célèbre artiste et guitariste (qui a viré complotiste pendant la crise du Covid après avoir déjà eu un passé trouble en matière de racisme...) était en train de se jouer, a commencé à souffrir d'allergies.

Les spotlights puissants utilisés pour agrémenter le show l'ont alors incité à se frotter les yeux. Sauf que "Chuck" avait oublié qu'il avait utilisé de la crème pour le corps avant l'événement et ne s'était pas assez bien lavé les mains. Résultat : une forte réaction chimique qui lui a tout simplement provoqué des brûlures à la cornée sur les deux yeux...

Charles Barkley a alors dû porter un cache-oeil pendant quelques jours. Et derrière, la conjugaison de ce problème délicat à l'oeil et les petites séquelles de ses problèmes abdominaux lui ont fait manquer les 12 premiers matches de la saison. Ce n'est que 4 matches plus tard, lors d'un déplacement à Seattle, que son coach Paul Westphal et le staff médical des Suns le placeront sur la liste des blessés.

Lire la suite
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest