Comment relancer les Splash Brothers ?

Klay Thompson et Stephen Curry sont à la peine depuis le début des finales. Un regain d'agressivité des deux stars est vivement attendu.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Comment relancer les Splash Brothers ?
Aux Golden State Warriors, Thompson est la Klay. Waouh, waouh, waouh, waouh ! Après ce bon jeu de mot bien senti et terriblement drôle que vous avez déjà sans doute lu sur d'autres sites francophones, parlons des Splash Brothers. Stephen Curry et Klay Thompson déjouent depuis le début des finales NBA. Maladroits, passifs, les deux superstars des champions en titre n'ont eu que très peu d'impact dans le jeu lors des trois premiers matches contre les Cleveland Cavaliers. Ils combinent 28 points - deux unités de moins que le double MVP affichait à lui seul en saison régulière - à 40% de réussite aux tirs. Leurs déboires n'ont pas eu d'influence sur le résultat des deux rencontres aisément remportées par les Warriors mais un réveil des stars est attendu, surtout après la déroute des Californiens dans le Game 3. Personne ne sait réellement ce qui ne tourne pas rond. Steve Kerr a balancé un "est-ce que tout va bien ?" un brin inquiétant à Curry après l'avoir mis sur le banc lors du dernier match. Le meneur a été victime d'une entorse du genou au début des playoffs et il est certainement moins explosif mais cela ne suffit pas à expliquer la façon dont il erre sur le parquet depuis une semaine. Quand à Thompson, son propre père Mychal a invité le sulfureux Stephen A. Smith à descendre son fils sur l'antenne nationale. Klay Thompson, justement, a été le meilleur joueur de Golden State depuis le début de la post-saison avec plus de 24 points et 43% de réussite derrière l'arc. Mais il est tombé dans la facilité contre Cleveland. Il a notamment débuté la dernière rencontre avec six tirs extérieurs sans chercher à provoquer les défenseurs adverses.
"Je dois être plus agressif et ne pas me contenter de prendre des tirs. C'est facile de juste shooter quand on est adroit. Mais ce n'est pas le cas en ce moment. Il va falloir jouer plus juste", explique l'intéressé au San José Mercury News.
Difficile de comprendre les raisons de cette attitude passive de la part des Splash Brothers. Reste à savoir si les critiques naissantes - et donc même suggérées par le père de Thompson - auront pour effet de remotiver les deux stars, de les secouer et de les pousser à jouer avec acharnement le prochain match. Kyrie Irving et J.R. Smith, leurs deux opposants, sont des défenseurs inconstants (surtout le meneur des Cavaliers) dont les lacunes sont susceptibles d'être exploités. Encore faut-il adopter le bon état d'esprit et agresser en permanence son vis-à-vis pour le forcer à la faute. C'est ce que préconise Klay Thompson et ce que promet aussi Stephen Curry. Le staff et les joueurs jurent que les deux stars afficheront un tout autre visage lors du prochain match. Ce serait évidemment préférable pour les Warriors. Car si l'effectif des Californiens est effectivement particulièrement profond avec plusieurs joueurs de qualité à tous les postes, le succès de Golden State depuis deux ans passe d'abord par ses deux tireurs d'élite.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest