Si vous voulez jouer les playoffs, n’appelez pas Alex Len

Si vous voulez jouer les playoffs, n’appelez pas Alex Len

Alex Len détient l'un des records les moins enviables en NBA parmi les joueurs en activité. Pas de quoi donner à des équipes l'envie de miser sur lui.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage

En montant sur la scène du Barclays Center en juin 2013, quelques minutes après Anthony Bennett, Victor Oladipo, Otto Porter et Cody Zeller, Alex Len ne pensait sans doute pas que 7 ans plus tard, il n'aurait toujours pas joué le moindre match de playoffs. L'intérieur ukraino-américain, qui vient de fêter ses 27 ans, détient en effet un record peu enviable parmi les joueurs en activité en NBA. Len, sous contrat avec les Sacramento Kings, est le basketteur à avoir disputé le plus de matches dans sa carrière sans avoir jamais pu disputer la post-saison.

Avec 461 rencontres à son actif, le pivot trône dans la salle des rêves inachevés, devant Brandon Knight, l'homme qui ne s'est jamais remis du dunk de DeAndre Jordan et des crossovers de Kyrie Irving, 2e avec 446 matches en 8 ans.

Alex Len n'est au final jamais tombé dans les bonnes équipes au bon moment. Atlanta, dont il a porté le maillot entre 2018 et 2020, restait sur 10 saisons consécutives en playoffs avant son arrivée. Phoenix, l'équipe qui l'a drafté en 5e position en 2013, devant des intérieurs qui ont eu plus de succès comme Rudy Gobert ou Steven Adams, n'a jamais connu le même succès que sous l'ère Steve Nash en sa présence. Les Kings, qu'il a rejoint en février dernier dans le cadre d'un trade, n'ont plus été en post-saison depuis... 14 ans.

Les 10 meilleurs snipers de l’histoire de la NBA

Len doit forcément se fixer pour objectif de ne pas grimper au classement All-Time des joueurs qui ont empilé les saisons - et parfois les dollars - sans jamais connaître l'ivresse d'une série de playoffs. Il est pour le moment 14e, assez loin de quelques "glorieux" anciens.

En tête, on retrouve l'intouchable Tom Van Arsdale, trois fois All-Star dans les années 70, mais incapable de qualifier l'une de ses équipes pour les playoffs en... 929 matches. Pour les plus récents, on notera la 4e place d'Omri Casspi. L'Israélien, longtemps membre des Sacramento Kings pendant la traversée du désert de la franchise et des Cleveland Cavaliers après le premier départ de LeBron James, a disputé 588 matches et 10 saisons sans avoir droit à ce plaisir. Il aurait d'ailleurs dû y goûter après avoir rejoint les Golden State Warriors en 2017, mais les Californiens l'avaient coupé en cours de route...

Chez les joueurs activité, certains sont malheureusement bien lancés vers une carrière de ce type. Attention donc à Ben McLemore, Elfrid Payton, Julius Randle ou Zach LaVine, qui ont tous dépassé la barre des 300 matches en carrière sans la moindre campagne de playoffs...

Le top 10 All-Time

1- Tom Van Arsdale (929 matches)

2- Otto Moore (682)

3- Nate Williams (642)

4- Omri Casspi (588)

5- Sebastian Telfair (564)

6- Popeye Jones (535)

7- Eddy Curry (527)

8- Doug Overton (499)

9- Geoff Huston (496)

10- Lee Mayberry (496)

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest