- ORL
- MEM
- TOR
- OKC
- NYK
- DEN
- CLE
- LAC
- HOU
- SAS
- MIL
- MIA
- LAL
- BKN

CQFR : Jokic trop fort pour OKC, Boston en crise

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 3 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Magic @ Knicks : 103-108

Celtics @ Raptors : 95-118

Thunder @ Nuggets : 112-121

---

- Les Nuggets ont peut-être assuré la deuxième place de la Conférence Ouest cette nuit. Denver a mis OKC à quatre longueurs après un succès bien construit et mérité face au Thunder, son poursuivant. Nikola Jokic a réussi un match magnifique des deux côtés du terrain (pas toujours son point fort d'être "two-way"...) sans finir en triple-double. Le Serbe l'a néanmoins frôlé en claquant 36 points, 10 passes et 9 rebonds, sans qu'aucun des très bons défenseurs d'OKC ne parvienne à limiter son impact. Mike Malone mérite vraiment d'être coach de l'année et ce sera très serré avec un autre Mike, Budenholzer, pour le sacre.

- Si Jokic, Barton (23 points) et Murray (20 points) ont été plus prolifiques, Paul Millsap a été l'homme-clé de la fin de match. Le vétéran est monté en pression en défense et a fait les bons choix en attaque. Si le groupe du Colorado est inexpérimenté avant de vivre ses premiers playoffs ensemble, Millsap sera là pour guider tout le monde.

- Les secteurs où le Thunder a failli : l'adresse extérieure (26.3% contre 46.4% pour les Nuggets), les lancers (64%) et la gestion du money time. Le 3/14 à 3 points de Paul George n'a pas fait du bien, les 7 pertes de balle de Russell Westbrook non plus.

- Il y avait un autre choc cette nuit, du côté de l'Air Canada Center de Toronto. Les Raptors ont probablement distancé Boston pour de bon en mettant les Celtics à 7.5 victoires... Il y avait une classe d'écart entre les deux équipes cette nuit et Boston se réveillera avec la gueule de bois après avoir livré l'une de ses pires prestations au plus mauvais moment. Les hommes de Brad Stevens ont été apathiques en défense, incapables de combiner proprement en attaque et visiblement pas toujours heureux de jouer ensemble. Les Celtics, qui ont compté jusqu'à 31 points de retard, risquent de passer une semaine encore agitée, eux qui restent sur trois défaites de rang depuis la pause du All-Star Game...

- A Toronto, Pascal Siakam et Kawhi Leonard ont livré un récital sans se tuer à la tâche. Le Camerounais a enregistré 25 points, 8 rebonds et 2 interceptions à 4/5 à 3 points, pendant que Leonard, de retour d'une énième petite plage de repos, s'est remis en jambes avec 21 points. Marc Gasol est retourné sur le banc et accepte bien son rôle derrière la doublette Siakam-Ibaka. L'Espagnol a joué 23 minutes pour 5 points et 8 rebonds.

- Quelqu'un a prévenu le second unit des Knicks que les victoires étaient à éviter cette saison ? Les remplaçants de David Fizdale ont mis un boxon incroyable pour renverser Orlando et gagner un deuxième match de suite à domicile. Vous voulez avoir une petite idée de la domination du banc new yorkais ? Les doublures ont inscrit 75 points contre 7 pour leurs homologues floridiens. Emmanuel Mudiay et Mitchell Robinson ont été les chefs de file de ce groupe qui avait envie de s'écarter un petit peu de la Road to Zion...

- Mitchell Robinson est vraiment un espoir intéressant pour les Knicks. Le rookie a fini la partie avec 17 points, 14 rebonds, 6 contres et 3 interceptions. Seuls deux rookies étaient parvenus à cumuler ces chiffres là sur un match depuis l'intronisation des contres en 1973. Les deux membres du Hall of Fame Ralph Sampson (1984) et l'Amiral David Robinson (1989).