Curry, la bataille des chefs

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Les deux frangins Seth et Stephen Curry se sont livrés un duel fratricide et décisif pour la gagne lors du Game 2 hier soir.

Deux frères, deux fauves, deux pairs. Les mêmes ambitions : gagner le titre. Stephen Curry et Seth Curry sont devenus les deux premiers frérots à s’affronter en finales de Conférence. Un moment historique. Le duel prenait tout son sens hier soir, quand les performances de chacun pouvaient faire pencher la balance en faveur de leur équipe respective. Le tout sous les yeux du papa, Dell Curry, ex-joueur NBA, et de la maman, chacun des deux parents portant le maillot de l’un des deux fils.

« J’avais l’impression d’être revenu à Charlotte », confiait Steph après le match en faisant référence à la ville où les deux frangins ont grandi en se défiant constamment.

Si Seth Curry expliquait ne pas prêtait attention à tout ça, il a tout de même avoué que jouer contre son grand frère provoquait un sentiment assez étrange. Hier soir, ils ont même défendu l’un sur l’autre par moment. Tout en menant un duel à distance. Le remplaçant des Portland Trail Blazers a tenu son rôle de joker offensif en inscrivant 16 points. Dont 9 dans le dernier quart temps, à 3 sur 3 aux tirs. C’est sur l’un de ses paniers primés que son équipe a pris l’avantage pour la dernière fois du match (110-111). Stephen Curry, lui, a été primordial pour les Golden State Warriors avec 37 points, 8 rebonds et 8 passes. Soit donc 53 points au total. Juste 4 de moins que les frères King, détenteur du record de pions inscrits par deux frères sur le même match de playoffs. Voilà un petit défi pour la famille Curry d'ici la fin de la série.

Stephen Curry et Seth Curry se défient

https://twitter.com/nbastats/status/1129249136107249665