Jeremy Tyler s’installe chez les Knicks

Evincé au profit du pistonné Chris Smith en début de saison, Jeremy Tyler a réussi à se faire une place dans la rotation des Knicks.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Jeremy Tyler s’installe chez les Knicks
Les Knicks ont perdu pas mal de temps avec Jeremy Tyler. En début de saison, lorsqu'il a fallu composer le roster définitif, les dirigeants new yorkais ont voulu faire plaisir à JR Smith en signant son frère Chris bien qu'ils savaient pertinemment qu'il ne jouerait jamais. Sauf que le secteur intérieur de Mike Woodson s'est retrouvé décimé par les blessures (Tyson Chandler, Amar'e Stoudemire, Kenyon Martin et maintenant Andrea Bargnani) et que les qualités de Tyler auraient pu aider bien avant. Voilà 15 matches que l'ancien lycéen prometteur a intégré la rotation et a vu son temps de jeu augmenter par la force des choses. Depuis le 28 janvier et une entrée très remarquée contre Boston (17 pts, 5 rbds et 2 ctres), le joueur de 22 ans a gagné la confiance de Woodson, qui n'hésite plus à lui offrir des minutes assez tôt dans le match. Et plus seulement lorsque New  York mène de 15 points, ce qui n'arrive de toute manière pas si souvent que ça... Vendredi, Jeremy Tyler a enregistré le premier double-double de sa carrière en NBA contre Denver. Avec 12 pts et 11 rbds, le Californien a réussi à peser sur la raquette des Nuggets. Encore un peu frustre, le 39e choix de la Draft 2011 compense par une sacrée énergie et une belle puissance physique qui l'amène à réaliser des dunks et parfois des contres spectaculaires. Lui aussi a perdu pas mal de temps quand on y pense, puisqu'au lieu de rejoindre la fac de Louisville auprès de qui il s'était engagé à sa sortie du lycée, Tyler avait tenté l'aventure internationale. [superquote pos="d"]Woodson : "Il a grandi et progressé en peu de temps. J'aime tout ce qu'il fait lorsqu'il entre sur le terrain"[/superquote]Mis au placard au Maccabi Tel Aviv, il fait le choix surprenant de rejoindre les Tokyo Apache au Japon. L'expérience tourne elle aussi court, l'équipe étant dissoute peu après la catastrophe de Fukushima. Rarement utilisé avec Golden State puis Atlanta après sa Draft, Tyler est tombé de haut après son éviction au profit de Chris Smith à New York. Fort heureusement, les Knicks se sont rendus compte de leur erreur en le rappelant de D-League.
"En peu de temps, Jeremy Tyler a grandi et beaucoup progressé. Il a encore du boulot, mais j'aime tout ce qu'il fait et démontre sur le terrain quand il entre en jeu", a salué Mike Woodson après la victoire face à Denver.
Un peu empâté à son arrivée dans la ligue, Tyler est aujourd'hui très affuté après un travail estival intense. Steve Hess, le préparateur physique des Nuggets, a eu du mal à reconnaître le garçon qu'il a côtoyé dans l'un de ses camps d'été il y a quelques années à son arrivée sur le parquet pour l'échauffement. Les deux hommes ont échangé quelques mots et le gourou du Colorado s'est montré impressionné par le développement du jeune intérieur. Un peu comme toutes les personnes qui suivent les matches des Knicks depuis le début de la saison et pensaient qu'il ne serait d'aucune utilité...  
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest