Le message fort de Dwyane Wade à LeBron James après les finales 2011

Battus par les Dallas Mavericks, Dwyane Wade a su trouver les bons mots pour réconforter LeBron James et le mener vers le chemin du succès.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le message fort de Dwyane Wade à LeBron James après les finales 2011

Une douleur. Des années après, les finales perdues contre les Dallas Mavericks en 2011 restent le « le plus gros échec » de la carrière de LeBron James. Pire qu’en 2007 et 2018, quand il a été sweepé. Parce qu’un avant de s’incliner contre un gigantesque Dirk Nowitzki, le King fanfaronnait devant son nouveau public de Miami en promettant « pas un, pas deux, pas trois » mais des ribambelles de bagues pour le Heat.

Mais ça, c’était avant de disparaître lors des moments chauds des finales 2011. Un James effacé dans le money time. Pas seulement maladroit. Pire. Absent. Paralysé par l’événement. Des prestations indignes de son talent ou de ses ambitions.

Troublé, atteint psychologiquement, le natif d’Akron a rongé sa défaite tout l’été. Et il a fallu les mots – les bons mots – de Dwyane Wade pour le remettre sur les rails. Flash lui a simplement dit ce qui semblait évident mais que James refusait de voir : qu’il était temps qu’il assume complètement son rôle de patron. Hors de question de jouer des politesses ou de laisser Wade être la star de Miami. Il était temps qu’il prenne le relais sans avoir peur de causer du tort à son ami.

« Nos deux titres de 2012 et 2013 ont pour origine la finale perdue en 2011 », raconte ainsi David Fizdale, assistant d’Erik Spoelstra à l’époque. « Je me souviens que Dwyane est venu me voir avant un entraînement pour me dire qu’il allait dire à LeBron de prendre l’équipe en main. Il m’a dit ‘je pense qu’il me respecte trop et donc je pense qu’il doit l’entendre de ma bouche.’ »

« Donc Bron arrive et nous étions tous les trois dans le gymnase. A un moment, Wade attrape la balle et il dit à LeBron ‘hey, c’est ton équipe !’. Au début, James ne comprenait pas trop et Wade a répété : ‘c’est ton équipe. Je suis là pour t’aider maintenant. Je vais te suivre et te soutenir.’ »

Remis en confiance, déterminé et beaucoup plus conquérant, LeBron James a sorti l’une des saisons les plus dingues de l’Histoire en 2012. Pour aller chercher le tout premier titre de sa carrière.

Ça chambre quand Dwyane Wade teste le nouveau look de LeBron

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest