Les New York Knicks enfin lancés ?

Carmelo Anthony et les Knicks restent sur une série de cinq victoires. Le déclic serait-il enfin intervenu pour la franchise de Manhattan ?

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Les New York Knicks enfin lancés ?
Le vent tourne enfin en faveur des New York Knicks qui après leur nouvelle victoire cette nuit face à Boston, restent sur une série de cinq matches sans défaite et qui pointent désormais à la neuvième place à l'Est, à seulement trois victoires d'Atlanta. Tout redevient donc possible pour les joueurs de Big Apple à qui il reste 16 rencontres pour réaliser ce qui ressemblerait quand même à un énorme exploit au regard des performances new-yorkaises cette saison. Et si le calendrier a récemment aidé Carmelo Anthony et sa bande, il leur faudra maintenant réaliser un parcours quasi sans-faute dans le sprint final pour espérer s'emparer d'un siège pour la post season.
« Peu importe qui nous jouons, nous prenons juste les matches les uns après les autres », fait remarquer Melo à Real GM. « Ce sont les équipes que nous propose le calendrier. Nous ne pouvons pas contrôler ça. La seule chose qui est sous notre contrôle c’est de gagner ou non. »

La victoire face aux Wolves, un délic

Et si les matches face à Utah, Cleveland, Philly et Boston avaient certainement été classés dans la catégories "victoire impérative", peu nombreux sont ceux qui auraient donné les Knicks gagnants dans le Minnesota. Un succès surprise qui a redonné confiance aux New-yorkais et qui autorise désormais les hommes de Mike Woodson à regarder vers le haut du classement.
[superquote pos="d"]"Une attitude différente" Carmelo Anthony[/superquote]« Notre confiance et notre état d’esprit actuel sont très différents de ce qu’ils étaient avant. Quand vous perdez des matches, vous essayez de comprendre ce qui se passe. Personne ne connaît vraiment les raisons exactes des défaites. Mais désormais, les joueurs jouent au basket. Il a fallu ce match dans le Minnesota pour qu’on se remette à jouer comme on le souhaitait. »
A l'heure de recevoir les modestes Bucks, les Knicks ont pour la première fois de la saison la possibilité d'enchaîner un sixième succès consécutif. Une occasion en or à ne pas gâcher pour les joueurs de Manhattan qui devront afficher le même état d'esprit que lors de ses dernières sorties s'ils veulent continuer à entretenir l'espoir d'une qualification en playoffs. Plus volontaires en défense et plus cohérents dans leur jeu, les Knicks ont dernièrement prouvé qu'ils étaient enfin capables d'évoluer en équipe. De quoi redonner le sourire à un Carmelo Anthony, encore auteur d'une grosse perf offensive hier soir avec 34 points face aux C's et qui tourne à une cadence infernale avec 32 points, 7,7 rebonds, 2,8 passes à 48,2% sur ses sept dernières sorties. La forme éblouissante de l'ailier new-yorkais n'est d'ailleurs pas étrangère aux bons résultats d'une équipe longtemps fébrile mais qui a retrouvé sa solidité, terminant les cinq dernières rencontres avec une moyenne de plus 16 points d'avance sur ses adversaires.
« Vous avez toujours des hauts et des bas dans une saison. Cette année, nous avons eu plus de bas que de hauts mais maintenant, nous pratiquons un super basket. En défense, les gars se font confiance et s’aident mutuellement. En attaque, tout semble être en phase. »
Tous les feux sont donc aux verts pour les Knicks qui restent toutefois les mieux placés pour savoir que toutes les séries (et même les meilleures) ont une fin. Carmelo Anthony n'a certainement pas oublié que début janvier, New York avait déjà enchaîné cinq succès avant de tomber à Charlotte et de sombrer à nouveau dans la crise avec cinq défaites consécutives. Une erreur à ne pas répéter pour les résidents du Madison Square Garden qui espèrent désormais terminer une saison déprimante à tout point de vue sur une bonne note avant d'entamer leur reconstruction sous les bons conseils de Phil Jackson, attendu comme le messie du côté de Manhattan.  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest