Matt Bonner : « Je me sens comme une faute de frappe »

Matt Bonner va entrer dans l'histoire des Spurs, au même titre que David Robinson, Tim Duncan ou Tony Parker. Etonnant, non ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Matt Bonner : « Je me sens comme une faute de frappe »
Pour quelle raison Matt Bonner pourrait-il bien être aussi respectable dans l'histoire des San Antonio Spurs que les illustres George Gervin, David Robinson, Tim Duncan, Tony Parker et Manu Ginobili ? Assurément pas pour la beauté de son jeu, bien que le shooteur rouquin ait contribué à sa manière aux deux derniers titres de la franchise texane en 2007 et 2014. Si Bonner sera honoré, c'est parce qu'il entamera fin octobre sa 10e saison consécutive sous le maillot de San Antonio, un exploit que seuls les joueurs mentionnés plus haut ont réalisé. L'intéressé, interrogé par l'Express News, est lui même un peu gêné de faire partie de ce club.
"Quand j'entends ça, ça ressemble à une punchline dans une blague. Je me sens comme une faute de frappe dans un journal. Le rôle que j'ai sur le terrain ne souffre pas de mon âge grandissant. Je sors du banc et ne joue que quelques minutes. L'essentiel est dans le cerveau et dans le coeur. Je dois jouer de manière intelligente et dure, tout en shootant quand je suis ouvert. Je trouve ça fou d'être parmi ces joueurs. Je suis fier et extrêmement chanceux".
Gloire au Red Mamba, ardent représentant des roux à peau fragile depuis la retraite de l'immense Brian Scalabrine.  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest