Power Ranking 2025 : A quoi ressemblera la NBA dans cinq ans ?

Power Ranking 2025 : A quoi ressemblera la NBA dans cinq ans ?

Présentation des forces en présence, des superstars et des favoris pour le titre au coup d'envoi de la saison NBA... 2024-2025.

Rudy Gobert Utah Jazz NBA All-Star Game 2020

25. Utah Jazz

Le « small ball », c’est comme le capitalisme : une fois dedans, difficile de faire marche arrière. Le Jazz l’a constaté à ses dépends, en sortant en playoffs, parfois proche des finales NBA, saison après saison. Lassé, Donovan Mitchell vient de se faire la malle à l’été 2024. Utah repart maintenant de zéro, ou presque, avec Rudy Gobert comme patron du vestiaire.

24. Brooklyn Nets

Fatigué par des blessures à répétition – et sans doute aussi par Kyrie Irving – Kevin Durant a préféré prendre sa retraite à l’issue de la saison 2023-2024. Steve Nash s’est fait virer au bout de deux saisons. Kyrie Irving est toujours en place. Mais l’équipe régresse. Et même humiliation suprême, elle vient de finir derrière les Knicks la saison précédente…

23. Oklahoma City Thunder

Collectionner les picks, c’est génial. Mais jouer pour un petit marché reste un combat en NBA. Même dans le monde post-COVID-19 (ben oui, 2025 quand même… non ?). Shai Gilgeous-Alexander est très fort mais il reste esseulé. Les jeunes draftés ne sont pas tous des superstars en puissance. Et la reconstruction commence à devenir longue au Thunder. Ah, elle est loin, l’époque de Russell Westbrook et Kevin Durant.

22. Sacramento Kings

Les Kings ont mis fin à leur très, très, très longue période de disette en 2022. En accrochant enfin les playoffs. Mais l’éclaircie fut de courte durée. Et à l’aube de la saison 2024-2025, voilà la franchise californienne à nouveau rentrée dans le rang. De’Aaron Fox se demande bien pourquoi il a prolongé. Surtout que les rumeurs d’un déménagement à Louisville ou Las Vegas refont surface.

21. Detroit Pistons

La reconstruction des Pistons était mal engagée. Puis Detroit a eu la chance de piocher en première position malgré 7% de chances de toucher le gros lot. Depuis, Emoni Bates a mis les pieds dans le Michigan et les fans espèrent que leur équipe retrouvera prochainement les playoffs à l’Est.

Lire la suite
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest