15 points à retenir du sondage des GM

15 points à retenir du sondage des GM

Tradition d’avant-saison, les GM des franchises NBA ont répondu à une vingtaine de questions sur les joueurs et les équipes de la ligue. Décorticage.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Analyse
Les GM connaissent, a priori, la NBA mieux que nous. Parce que c’est leur job. Ils sont payés des centaines de milliers de dollars pour maîtriser tous les aspects du championnat afin d’anticiper ce qu’il s’y passe. Dans les faits, ils sont parfois autant à la masse que nous (un grand coucou à toutes les organisations mal gérées qui répètent constamment les mêmes erreurs depuis dix ou quinze ans). Quoi qu’il en soit, l’avis des dirigeants sur leur univers est toujours intéressant. C’est pourquoi NBA.COM publie chaque année un grand sondage des GM. Les questions – et donc les réponses – permettent d’avoir une idée de l’image que les stratèges ont de la ligue et de ses acteurs. Nous avons essayé d’analyser leurs différentes opinions. Les hypothèses avancées dans la suite de cet article ne sont pas particulièrement les nôtres mais bien celles des présidents des opérations basket, présidents de club, managers ou encore assistants managers, reflétées via le sondage. Donc si l’on se fie aux GM…

Il n’y a que trois candidats au titre

80% des dirigeants imaginent déjà les Golden State Warriors faire le triplé en 2019. Les Boston Celtics et les Houston Rockets ont eux obtenu 7% des votes à la question « quelle équipe serait sacrée championne NBA en 2019 ? » Seulement trois équipes ont été citées sur les trente du championnat. Soit le nombre de candidats pour une bague. Pour les autres, le succès se mesurera autrement.

Houston est encore au-dessus d’Oklahoma City à l’Ouest

Les GM ont établi leur quatuor de tête pour chaque Conférence. Les Rockets sont deuxièmes, et assez nettement, à l’Ouest. 80% des dirigeants les ont placés juste derrière les Warriors. Mais donc devant le Oklahoma City Thunder (troisième) et le Utah Jazz (quatrième), deux équipes qui ont des ambitions cette saison. La franchise de Houston a perdu des joueurs clés pendant l’intersaison mais resterait donc un ton au-dessus d’un groupe comme le Thunder, pourtant renforcé cet été. Autre point notable, San Antonio a été moins souvent cité en quatrième position (7%) que Portland (17%). Assez étonnant.

LeBron James a moins de chances d’être élu MVP que l’an dernier

Le King est toujours le favori des GM pour décrocher son cinquième trophée de meilleur joueur de la saison. Mais seulement 30% d’entre eux ont misé sur LeBron James, qui termine en tête du vote devant Kevin Durant (27%) et Anthony Davis (17%). La superstar avait recueilli la moitié des suffrages à la même époque l’an passé. Peut-être que les votants estiment que le bilan collectif des Los Angeles Lakers ne sera pas assez bon pour qu’il soit élu MVP de la régulière.

Giannis Antetokounmpo est la superstar du futur

Si demain vous deviez démarrer une franchise de zéro, quel joueur choisiriez-vous en premier ? La logique voudrait que vous misiez sur un joueur déjà excellent, au potentiel terrifiant et si possible pas trop vieux. Car le but est de s’installer sur la durée quand vous lancez votre organisation. Cette question permet de déceler quel joueur est le plus à même, d’une certaine manière, de dominer à l’avenir. L’an passé, les GM ont misé sur Karl-Anthony Towns à 29%. Ils ont complètement changé d’avis depuis. Le pivot des Minnesota Timberwolves n’a même pas été cité dans le dernier sondage ! C’est Giannis Antetokounmpo qui termine en tête avec 30% des voies, juste devant Anthony Davis (23%).

Jamal Murray va passer un cap en 2019

20% des GM interrogés s’attendent à ce que Jamal Murray se révèle cette saison. Le Canadien des Denver Nuggets est donc attendu. Son équipe aura d’ailleurs bien besoin de lui pour aller chercher les playoffs.

James Harden est toujours un arrière… Stephen Curry aussi ?

Nous n’avons jamais vraiment gobé cette histoire de « James Harden joue meneur ». Non. Ça reste un scoreur doté d’un formidable sens de la passe et d’une vraie vision du jeu. Mais dans ce cas, le meneur, aujourd’hui, en NBA, c’est juste le gars qui joue les picks-and-roll. Bref, tout ça pour dire que les GM voient aussi le barbu comme un arrière, son poste de formation. Et même le meilleur sur sa position selon 73% des votants. Le plus étrange ? 7% des dirigeants considèrent Stephen Curry comme l’arrière le plus talentueux de la ligue. Comme quoi plus personne ne sait vraiment qui joue où et qui fait quoi.

Anthony Davis est à la fois le meilleur ailier-fort et le meilleur pivot

Nouvel exemple de cet abandon des postes en NBA : Anthony Davis a terminé en tête aux deux questions « quel est le meilleur ailier-fort ? » et « quel est le meilleur pivot ? » Autrement dit, l’intérieur le plus balèze, c’est A.D.

Toronto a bien fait de recruter Kawhi Leonard

Quand les Raptors ont cédé DeMar DeRozan contre Kawhi Leonard, certains observateurs ont trouvé ça bien trop risqué de la part des Canadiens qui ont lâché un All-Star pour en récupérer un autre… en fin de contrat. Mais la stratégie a été validée par les GM. 20% d’entre eux estiment que Toronto a fait la meilleure intersaison. Seuls les Lakers (70% des votes) ont plus été plébiscités.

Les Pacers vont confirmer

Indiana a reçu une voie à la question mentionnée juste haut dessus. Mais c’est surtout une recrue des Pacers qui a séduit les dirigeants : Tyreke Evans. Sa signature est considérée comme la plus sous-cotée de l’été (13%, la question a offert un vaste panel de réponses avec une quinzaine de joueurs cités). La franchise a fait la surprise en accrochant les Cavaliers au premier tour l’an passé. Mais il est toujours plus difficile de confirmer. Visiblement, les GM y croient.

Luka Doncic est le meilleur rookie aujourd’hui

Contrairement aux rookies eux-mêmes, les GM croient beaucoup plus en Luka Doncic. Le Slovène n’avait quasiment pas été cité par ses pairs lorsqu’ils ont eux aussi été sondés au sujet du favori pour le ROY. Les dirigeants ont apparemment plus de recul sur le basket européen. 43% d’entre eux voient en Doncic le meilleur rookie de la saison. Bon, il avait misé sur Lonzo Ball l’an dernier.

Deandre Ayton sera monstrueux… pas tout de suite

Deandre Ayton n’a même pas terminé deuxième du vote des GM pour le ROY. Il est devancé par Marvin Bagley. En revanche, il arrive en tête, à égalité avec Jaren Jackson Jr, à la question « quel rookie sera le meilleur joueur dans cinq ans ? » Ses prestations en pré-saison (ouais, OK, c’est de la pré-saison) laissent penser qu’il est déjà chaud. Mais les dirigeants l’imaginent intenable dans cinq piges.

Sergio Llull est plus fort que Nando De Colo

Les GM estiment que le combo guard espagnol est le meilleur joueur à ne pas évoluer en NBA. Llull (39%) devance De Colo (29%). C’est une question de point de vue, hein…

Brad Stevens a détrôné Gregg Popovich

Pour la première fois depuis un moment, la légende des San Antonio Spurs n’est pas en tête du sondage des GM. Gregg Popovich est devancé par un coach qu’il a lui-même validé, Brad Stevens. Le tacticien des Celtics a obtenu 47% des votes contre 30% pour Pop. Spoiler : Tyronn Lue n’a pas été cité.

LeBron James est le meilleur joueur du monde

Le King est arrivé en tête dans un grand nombre de catégories. Meilleur passeur, meilleur leader, meilleur QI basket, joueur le plus versatile, parmi les plus athlétiques, etc.

Le plus décisif, c’est Kevin Durant

S’il fallait donner un ballon de la gagne à un joueur, 40% des GM choisiraient Kevin Durant. L’assassin au sang glacé.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest