Les 3 équipes à suivre sans pression en NBA

Pour ces équipes, se rapprocher des playoffs sera déjà bien, mais Milwaukee, Orlando et Minnesota ont les armes pour divertir tout le monde cette saison en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Les 3 équipes à suivre sans pression en NBA

Milwaukee Bucks

Pourquoi on veut les suivre

A-t-on déjà vu une équipe aussi diaboliquement longue et avec des éléments presque tous sans position fixe sur le terrain en NBA ? L'amplitude, la taille et la polyvalence du jeune groupe de Jason Kidd est assez effrayante. Le plan est clair : tout miser sur les qualités athlétiques et la longueur en espérant que ce soit suffisant pour gêner les équipes qui suivent plutôt la tendance actuelle du small ball. Dans l'idée, c'est plutôt fun et il y aura du spectacle et des dunks à gogo au Bradley Center. En pratique, ce sera plus compliqué si le QI basket des joueurs est aussi limité que l'an dernier. [caption id="attachment_313907" align="alignright" width="318"] Le Greek Freak peut-il devenir All-Star cette saison ?[/caption] Les Bucks ont déçu la saison passée, mais Giannis Antetokounmpo est clairement monté en puissance sur le plan individuel. On ne sait pas encore à quel poste le Greek Freak va débuter les matches mais ce sera de toute façon lui le chef d'orchestre et l'entertainer du groupe. Si tout le monde se met au diapason et que Kidd trouve le moyen d'exploiter au mieux les caractéristiques si particulières de son groupe, il peut y avoir du grabuge. Personne ne s'attend à voir Milwaukee dans le top 3 à l'Est, mais une participation aux playoffs paraît envisageable. Les joueurs se connaissent, chacun a mûri et il y a même la possibilité de lancer un facteur X comme l'improbable Thon Maker dans le grand bain. Jabari Parker va avoir l'occasion d'enchaîner les matches après sa première "vraie" saison dans la ligue, ce qui est une autre raison de suivre le parcours ds Bucks. Une équipe "League Pass", assurément.

La citation qui résume tout

"La longueur, on l'a toujours eu. Maintenant, il va falloir apprendre à s'en servir", Jason Kidd.

Le cinq que l'on veut voir

Giannis Antetokounmpo (2,11m) - Khris Middleton (2,03m) - Jabari Parker (2m03) - Thon Maker (2m16) - Greg Monroe (2m11).

Orlando Magic

Pourquoi il faut les suivre

Pour comprendre quel est le plan. On ne peut pas encore être formels sur ce qu'est capable ou non de faire le Magic, mais c'est tout de même sacrément intrigant. On aimait bien le noyau de jeunes joueurs formés par Rob Hennigan, mais le GM du Magic s'est subitement mis à le démanteler. [caption id="attachment_290401" align="alignleft" width="318"] Serge Ibaka, le nouvel intérieur du Thunder.[/caption] Orlando a dégainé rapidement autour de la Draft avec un trade pour faire venir Serge Ibaka à un an de la fin de son contrat contre Victor Oladipo, puis la signature de Bismack Biyombo. De quoi faire un peu d'ombre à celui que l'on pensait être la pierre angulaire du projet, Nikola Vucevic... Mais si le Monténégrin reste en Floride et que tout le monde accepte un partage du temps de jeu, le secteur intérieur d'Orlando sera aussi polyvalent que redoutable. Sur certaines séquences, on pourrait avoir les deux murailles congolaises ensemble dans la raquette, sur d'autres un protecteur de cercle en complément du très offensif Vucevic. Difficile aussi d'expliquer le contrat "one shot" offert à Jeff Green alors que l'on pensait Aaron Gordon assuré d'une place dans le 5. Rassuré quant à son avenir, Evan Fournier va lui pouvoir montrer qu'il est capable de franchir un autre pallier et d'aider l'équipe à se qualifier pour les playoffs. Il faudra aussi encadrer la progression d'Elfrid Payton et de Mario Hezonja, deux talents dont l'apport peut évidemment être très supérieur. Tout ce joyeux bazar serait un bourbier pour beaucoup de coaches mais le Magic a réussi à enrôler Frank Vogel, l'une des pointures de la ligue. Rien que pour voir comment la mayonnaise va prendre, on est impatient de voir le groupe en action.

La citation qui résume tout

"La défense que l'on pratiquait chez les Pacers et que j'espère amener à Orlando requiert  un joueur capable de protéger le cercle et de réussir des contres comme Serge Ibaka", Frank Vogel.

Le cinq que l'on veut voir

Elfrid Payton - Evan Fournier - Aaron Gordon - Serge Ibaka - Nikola Vucevic.

Minnesota Timberwolves

Pourquoi on veut les suivre

[caption id="attachment_268523" align="alignright" width="318"] Thibs va tenter de dompter les jeunes loups.[/caption] Tom Thibodeau et sa rigueur + les jeunes Wolves et leur énorme potentiel = excitation au max ! Le cocktail s'annonce assez fou sur le papier. Andrew Wiggins doit se mettre au niveau d'intensité et de maturité de son collègue Karl-Anthony Towns, déjà époustouflant la saison passée, mais on imagine bien les deux compères franchir un nouveau cap en buvant les conseils de "Thibs" pour enfin ramener Minnesota à une place décente dans la Conférence Ouest. Le groupe reste inexpérimenté et vu le niveau à l'Ouest on ne peut pas décemment leur promettre l'une des huit premières places. Mais la seule pression qu'aura Thibodeau sera de faire constater à tout le monde une vraie progression. Avec le rookie Kris Dunn, Ricky Rubio (s'il reste), le Marsupilami Zach LaVine, l'intéressant Gorgui Dieng et l'armoire à glace Nikola Pekovic s'il reste, il y a quand même de quoi faire et on ne peut que se languir de voir de quelle manière Thibodeau va exploiter ce qu'il a à sa disposition. C'est tout de même sensiblement du groupe de vétérans qu'il avait à Chicago et il devra lui aussi faire preuve de patience.

La citation qui résume tout

"C'est le job que je voulais. Au travail". Tom Thibodeau.

Le cinq que l'on veut voir

Ricky Rubio - Kris Dunn - Andrew Wiggins - Karl-Anthony Towns - Gorgui Dieng

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest