A 39 ans et sur une jambe, Diana Taurasi claque un match de légende !

Diana Taurasi n'est pas la GOAT du peuple pour rien. La star du Mercury a été fabuleuse lors du game 2 de la demi-finale de playoffs WNBA contre Vegas.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / WOAH
A 39 ans et sur une jambe, Diana Taurasi claque un match de légende !

Diana Taurasi est immortelle. Sur une jambe (elle est blessé à la cheville depuis la fin de la saison régulière), à 39 ans et sur les terres de l'un des plus gros favoris pour remporter le titre 2021, la superstar du Phoenix Mercury a sorti un match de légende la nuit dernière. C'est avec des performances comme celle-là que même au crépuscule de sa carrière, la Californienne reste la joueuse la plus souvent citée pour le titre de GOAT.

Jeudi, Taurasi a porté le Mercury sur ses épaules lors du game 2 (117-91) contre les Las Vegas Aces. En seulement 27 minutes et en prenant 13 shoots, la White Mamba, comme l'appelait son ami Kobe Bryant, a claqué 37 points (son record en playoffs) à 8/11 à 3 points, pour faire exploser la 2e meilleure défense de la ligue et égaliser à 1-1 dans leur série.

"J'ai vu beaucoup de grands matches de Diana Taurasi. Mais aucun comme celui-là, surtout en considérant qu'elle doit gérer une blessure à la cheville et que l'on jouait à l'extérieur en demi-finale des playoffs", a déclaré Sandy Brondello, la head coach du Mercury.

La punchline de Diana Taurasi au mémorial de Gigi et Kobe Bryant

"DT" ne drive presque plus, mais elle a encore le flair et la technique pour se mettre en position de dégainer, obtenir des fautes et créer des situations pour les autres. Vegas avait beau avoir dans ses rangs A'ja Wilson (MVP 2020), Liz Cambage (recordwoman du nombre de points en WNBA), Kelsey Plum (la 6th player of the year 2021) et ce bon vieux Bill Laimbeer sur le banc, personne n'a trouvé le moyen de freiner la tueuse de Chino.

Laimbeer, qui affronte Taurasi en tant que coach depuis 17 ans, a préféré concentrer sa colère d'après-match sur l'arbitrage. L'ancien Bad Boy de Detroit s'est probablement contenu pour ne pas réagir à la pique de Diana Taurasi, qui avait répondu à une question à son sujet par un "C'est qui, Bill Laimbeer ?" du plus bel effet.

Il y a quelques jours, on se demandait si on n'avait pas vu le dernier affrontement entre Diana Taurasi et Sue Bird, après le choc Phoenix-Seattle au 1er tour des playoffs. Si Bird, qui reste l'une des meilleures meneuses de WNBA à 41 ans, réfléchit encore, elle voudra peut-être prolonger un peu le plaisir pour s'offrir encore quelques joutes avec son amie et partenaire d'aventures olympiques, européennes et américaines.

Diana Taurasi : le top 10 de la GOAT du basket féminin

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest