Amare Stoudemire : « Je ne suis pas encore à 80% »

Reviendra, reviendra pas ? La saga Amare Stoudemire se poursuit du côté des New York Knicks et personne ne sait s'il sera de retour demain.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Amare Stoudemire : « Je ne suis pas encore à 80% »
[caption id="attachment_108437" align="alignleft" width="350"] Amare Stoudemire sera-t-il de retour sur le parquet du Madison le 1er janvier ? C'est la grande question.[/caption] Amare Stoudemire rêvait d’un retour sur le parquet pour la nouvelle année, ça va finalement devoir attendre encore un peu. Au New York Post, il a confié n’en être revenu qu’à 80% de ses capacités, à peine. Pourtant, il continue de pousser en coulisse pour retrouver le terrain.
« S’il faut que je sacrifie ma santé pour le bien de l’équipe, alors je serai prêt à le faire », a-t-il expliqué.
Hier, Amare Stoudemire a pu participer à un entraînement complet avec l’équipe durant lequel il dit s’être bien senti. La question est maintenant de savoir comment son corps réagira et s’il sera apte à tenir sa place demain face aux Blazers.
« J’espère que mon corps réagira bien cette nuit et lundi, on verra comment je me sens. Tout va dépendre de ça, surtout après une longue journée comme celle-ci…   Je peux faire à peu près tout, mais ça me fait un peu mal quand je fais certains gestes. Ça serait super de pouvoir jouer le 1er janvier, mais je ne peux pas présager de la façon dont je me sentirai. »
[superquote pos="d"]"Si on a besoin que je sacrifie mon corps… je le ferai."[/superquote]De toute façon, les Knicks, eux, préfèrent jouer la carte de la sécurité et on les comprend. Non seulement ils aimeraient bien avoir un retour sur investissement après avoir filé 98 millions de dollars à Amare Stoudemire, mais en plus ils se débrouillent très bien sans lui.
« Il faut que nous fassions attention, nous n’avons joué que 30 matches et il nous reste encore un long chemin », a prévenu Mike Woodson.   « Je ne suis pas encore à 80% », reconnait d’ailleurs lui-même Amare Stoudemire. « Je progresse et je me sens plus fort chaque jour […] mais le but est de revenir à 100% ou, au minimum, à 80%. Pouvoir à nouveau me sentir à l’aise sur le terrain sans avoir de restriction ou de limite. Je veux en venir à ce point-là et je n’y suis pas encore. »
Le truc, c’est qu’il n’est pas le seul New-Yorkais à se sentir diminué en ce moment. Raymond Felton, Carmelo Anthony ou Marcus Camby ont eux aussi des pépins et c’est pourquoi Stoud aimerait tant revenir.
« Si on a besoin que je sacrifie mon corps… je le ferai. Mais avec un peu de chance, je me sentirai encore bien mieux dans deux jours et je pourrais me sentir à 100% avant de reprendre. »
A suivre donc, mais on serait assez étonné que les Knicks prennent le risque de se précipiter pour refaire jouer Amare Stoudemire alors que rien ne les y oblige.
Afficher les commentaires (1)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest