Amar’e Stoudemire veut tourner à plus de 25 et 8

Amar’e Stoudemire a des objectifs ultra élevés cette année.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Amar’e Stoudemire veut tourner à plus de 25 et 8
Maintenant que son dos, sa main et apparemment même son jeu dos au panier sont d’attaque, Amar’e Stoudemire a envie de reprendre les choses là où il les avait laissées à la fin de la saison 2010-11 lorsqu’il tournait à 25,3 pts et 8,2 rbds par match. Interrogé par Stephen A Smith à ce sujet, Stoud a expliqué qu’il entendait bien être encore plus dominateur cette saison et faire vite oublier celle, gâchée, de l’an dernier (17,5 pts et 7,8 rbds, ses plus faibles stats depuis 2005-06).
« Avec la préparation à laquelle je me suis astreints cette été pour être prêt pour cette saison, j’escompte bien faire une meilleure année encore (qu’en 2010-11) », a-t-il expliqué. « Je m’attend à avoir de l’impact. Je me suis entraîné tellement dur pour revenir en top forme, j’ai imposé tellement d’efforts à mon corps pour me renforcer et retrouver la santé, que j’ai le sentiment que ça va être une très grande année pour mon équipe et pour moi. »
Si ce renouveau a effectivement lieu, Stoud tient à en accorder le crédit en bonne partie à Mike Woodson, lequel l’a mis en relation avec Hakeem Olajuwon cet été.
« Le coach m’a dit qu’il voulait que je joue de l’intérieur vers l’extérieur cette année et qu’il voulait que je sois le scoreur dominateur dans la raquette qu’il sait que je peux être. Il sait que quand je suis dans le coup en attaque, tout le reste semble se mettre en place un peu plus facilement et qu’on a tendance à mieux jouer en équipe. Il va s’assurer que la balle soit bien distribuée. »
Une responsabilité que Mike Woodson espère bien partager avec ses deux meneurs expérimentés, Jason Kidd bien sûr, mais également Raymond Felton avec qui Stoud avait développé une belle complicité durant leurs débuts communs à New York, mais
« Raymond est un super meneur », s’enthousiasme d’ailleurs déjà Amar’e. « J’ai joué avec lui au lycée et aux Knicks il y a deux ans. Avec l’aide de Jason Kidd et de son expérience, je pense que Raymond va encore pouvoir se développer. Il va clairement devenir un très grand meneur. »
Pour l'instant, les Knicks sont les champions de l'intersaison en ce qui concerne la communication et les effets d'annonce, il reste désormais à confirmer tout ça sur le parquet.
Afficher les commentaires (44)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest