Anthony Davis n’a pas retouché un ballon depuis avril, faut-il s’inquiéter ?

A priori, non. Mais les pépins physiques à répétition d'Anthony Davis font forcément se demander si son approche est la bonne.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Anthony Davis n’a pas retouché un ballon depuis avril, faut-il s’inquiéter ?

Darvin Ham, le nouveau coach des Los Angeles Lakers l'a dit lui-même, Anthony Davis sera la pierre angulaire de l'équipe la saison prochaine et, sans lui, il sera compliqué de remporter le titre. Une évidence, quand on voit à quel point la santé fragile de "AD" a pénalisé les Lakers depuis 2020. Du coup, les fans s'attendent forcément à voir l'ancien joueur des Pelicans pleinement concentré et prêt à travailler dur pendant l'intersaison.

Durant le weekend, une vidéo sur laquelle on peut voir Anthony Davis dire qu'il n'a pas touché le moindre ballon de basket depuis le 5 avril, et donc la fin de saison des Lakers, est sortie. On connaît les fans de la franchise : beaucoup se sont empressés de dire que le All-Star n'était pas assez motivé pour revenir au top, etc...

Darvin Ham s'est fait tirer dessus à 15 ans : du coup, les Lakers ne lui font pas peur

Pour Davis, il s'agit tout simplement d'un programme habituel. Chaque année, il prend 4 semaines de repos total après la saison, puis fait 6 semaines de musculation et enfin du travail avec ballon 6 semaines avant le début du training camp. Il n'y a donc pas de résignation ou d'abandon des objectifs fixés.

Par contre, vu la manière dont Davis se blesse presque tous les ans - la saison dernière au genou et au pied, ce qui lui a fait manquer la moitié de la saison - on peut se demander si cette routine est la bonne. Les Lakers, dont le staff a été critiqué l'an dernier pour sa gestion de la préparation physique, surveillent forcément la situation et discutent assurément avec leur star.

Les prévisions sont déjà d'un optimisme modéré avec LeBron James et Anthony Davis en bonne santé. On ne peut pas imaginer les Lakers retrouver un vrai statut de favori si ce dernier n'est pas lui-même et à 100%, au moins en deuxième partie de saison et jusqu'aux playoffs.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest