Elisez la baltringue de la semaine

Elisez la baltringue de la semaine

Qui du duo FIBA-Euroleague, de Donald Trump, de LaVar Ball ou des Los Angeles Clippers est la plus grosse baltringue de la semaine ?

Préc.4 / 4Suiv.

Le kiné des Clippers…

… Ou l’inconscient qui a construit la franchise sur un ancien cimetière indien. Ou Doc Rivers ou Donald Sterling. Ou tout autre personne qui aurait trop déconné pour que le karma le laisse faire impunément. Bon, pas besoin de trop y réfléchir, ces gars ont peut-être tous un rôle, mais c’est forcément Donald Sterling qui doit être la cause de cette malédiction qui pèse sur les Clippers depuis des siècles. [caption id="attachment_150181" align="alignnone" width="625"] Avec un casier comme ça, le Karma frappera les Clippers pendant encore cinq décennies[/caption]   En tout cas, le fait est que le destin s’est encore salement vengé sur les Los Angeles Clippers cette semaine. On pensait qu’il les avait laissés tranquilles après leur avoir retiré d’entrée de jeu l’une des grandes attractions de la saison, Milos Teodosic. Pendant deux semaines, Blake Griffin jouait les Ray Allen avec 42,2% from downtown et, dans son sillage, les Clips enchaînaient enfin les succès. Mais tout s’est vite enrayé. Danilo Gallinari s’est blessé début novembre et ne devrait pas reprendre avant encore une bonne semaine. Surtout, il y a quelques jours, Patrick Beverley, alors même qu’il revenait de blessure, rechutait dès son premier match. Et celui qui maintenait la défense de l’équipe à flot sera finalement out toute la saison. Karma is a bitch. Et le kiné des Clippers, ou celui qui a construit la franchise sur un ancien cimetière indien, ou plus certainement Donald Sterling, aussi.

Elisez la baltringue de la semaine

Hésitez pas à nous dire qui est pour vous le plus gros charlot de la semaine, soit dans les commentaires, soit sur Facebook :
Préc.4 / 4Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest