Benjamin « Benji » Wilson, la vraie légende de Chicago

La vie brisée de Benjamin Wilson, l'autre légende de la Windy City, a inspiré un magnifique documentaire.

Benoît JametPar Benoît Jamet  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Benjamin « Benji » Wilson, la vraie légende de Chicago
Apres d'autres grands documentaires, comme "Without Bias", "The Trial of Allen Iverson" ou bien, plus récemment, "Once Brothers, "The Fab Five" ou "The Announcement", ESPN continue de fêter le sport (et, en particulier, le basket) avec des documentaires de choix, comme "Benji". "Benji" se situe à Chicago au milieu des années 80, alors dans un contexte particulier de violences et de drogues, et nous narre la montée en puissance et le coup d’arrêt brutal porté à la carrière (et à la vie) de Benjamin "Benji" Wilson. Le documentaire est un hommage à celui qui aurait pu (dû) devenir l'un des plus grands joueurs issus de la cité chicagoane et est rempli de témoignages de ses amis de l’époque, qu'ils soient anonymes ou eux-mêmes très connus. Ainsi, l'on apprend que l'ex-Magic Nick Anderson était l'un des meilleurs amis de Wilson et avait même accepté de jouer avec lui à la Simeon High School, sous la pression de son pote, attirant au passage les foudres de leurs adversaires pour qui mettre ensemble deux des meilleurs joueurs de lycée du pays dans la même équipe n’était pas très fair-play. Et si le #23 était déjà très à la mode puisqu'un certain MJ venait d’être drafté par les Bulls, c'est le numéro 25 porté par Wilson qui était alors le meilleur moyen de représenter. Anderson l'aura gardé toute sa carrière mais d'autres illustres joueurs chicagoans l'auront aussi porté durant leurs années universitaires (Juwan Howard à Michigan) ou lycéennes (Derrick Rose dans la même équipe de Simeon High School). Le lycée de la banlieue Sud de Chicago a d'ailleurs très vite démarré la petite tradition de donner le #25 au meilleur joueur de l’équipe en l'honneur du phénomène, trop vite disparu. D'autres témoignages abondent et font gonfler la légende de Benji. Des artistes, comme Common ou R. Kelly, étaient aussi des voisins et intimes de Wilson et se souviennent de ce que représentait la star en devenir pour eux, dont le talent allait éclore plus tard. C'est donc un documentaire passionnant, d'un point de vue historique et sportif, que nous propose ESPN. Passionnant à tel point que notre REVERSE de Noel vous en parlera également... En espérant alors vous avoir donne envie de regarder ce documentaire, qui fut présenté lors du renommé festival de cinéma de Tribeca, lorsqu'il passera sur ESPN Classic le 3 janvier 2013 à 20h. Un bon moyen de bien commencer la nouvelle année.   [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=e1ZV3i0jYjA[/youtube]    
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest