Trop de pression autour de Jayson Tatum ?

Jayson Tatum a un peu manqué sa première avec les Boston Celtics. L’énorme pression qui l’entoure pourrait en être la raison.

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Trop de pression autour de Jayson Tatum ?
Sans être catastrophique, la première de Jayson Tatum n’a pas été parfaite du côté du TD Garden. Les attentes sont vraiment élevées autour de lui, ce qui pourrait expliquer ses débuts timides. Le troisième pick de la dernière draft a beau être dans une équipe très compétitive, il est attendu au tournant. À tort ou à raison au vu du niveau d’adversité, sa très bonne Summer League a laissé espérer des débuts tonitruants. Une pression supplémentaire qui a d’abord semblé le freiner dans son épanouissement.

« J’étais anxieux, excité et aussi nerveux au début », concède Tatum. « Mais plus le match avançait, plus je me sentais mieux. […] J’étais un peu plus relâché après la première mi-temps. Les gars m’ont dit de respirer, de me relaxer et de laisser venir les choses. Je pense que c’est ce qui est arrivé. »

Très maladroit pendant les deux premiers quart-temps, il s’est en effet repris au retour des vestiaires. Il a réussi un 4/7 aux tirs et donné quatre assists par la suite. Histoire de prouver que son talent ne s’était pas évaporé par magie. En l’absence de Marcus Morris, Jayson Tatum a été la première rotation de Brad Stevens. Certainement stressé, son adresse, point fort chez lui, a été défaillante (0-3 à trois points).

« Il les rentre à l’entraînement, je ne me fais pas de soucis pour lui. Je pense que, comme n’importe quel premier match que tu joues quelque part, les gars ont tellement hâte de jouer qu’ils sont maladroits », tempère Brad Stevens. « Il a encore beaucoup de choses à améliorer, il en a fait de bonnes puis d’autres un peu hallelujah que les gens ont évidemment remarqué. Mais il peut s’améliorer, c’est ce qui est excitant le concernant, comme pour d’autres. »

Avec le retour de Morris, nul doute que Stevens devrait ménager Tatum et le faire éclore peu à peu. A l’image de sa gestion de Jaylen Brown l’année dernière.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest