Brett Brown : « Nando me rappelle Ginobili en plus jeune »

Brett Brown, coach de l’Australie et assistant des Spurs a été séduit par ce qu’il a pu voir de Nando de Colo.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Équipe de France
Brett Brown : « Nando me rappelle Ginobili en plus jeune »
Dire que les Spurs sont bien représentés aux Jeux Olympiques est un euphémisme. Tony Parker, Boris Diaw, Manu Ginobili, Patty Mills, Tiago Splitter et désormais Nando de Colo portent d’une certaine façon les couleurs du Texas à Londres. C’est d’ailleurs le dernier arrivé dans cette prestigieuse fratrie qui a interpellé Brett Brown, le sélectionneur australien qui est également l’un des assistants de Gregg Popovich à San Antonio. Après l’avoir joué à l’occasion du tournoi de Strasbourg, Brown s’est dit impressionné par ce qu’il a pu voir de Nando.
« Quand on a joué contre la France en préparation, j’ai pu voir Nando en vrai pour la première fois et je l’adore », nous a-t-il confié, enthousiaste. « Il a du swagg, il a du jeu, il a une dureté qui me rappellent un peu Manu en version plus jeune parce qu’il joue sans aucune peur, il peut aller au contact et il a une grande confiance en lui. »
[caption id="attachment_98876" align="alignright" width="350" caption="Nando face à Ginobili dont il pourrait être le back up à San Antonio la saison prochaine."][/caption] Brown voit d’ailleurs très bien dans quel cadre Nando pourrait évoluer aux Spurs et qu’il a ce qu’il faut pour faire sa place en NBA.
« Je vois comment il peut être complémentaire de Tony et à quel point Tony a confiance en lui, dans le backcourt, à cause de son talent pur et de sa dureté. Il a un peu de Dragic en lui. Il est plus grand que je ne le pensais et je pense qu’il peut être une surprise en NBA, même s’il lui faudra une période d’adaptation comme à tout le monde. A mon avis, Pops va être agréablement surpris. En tout cas, RC Bufford et son staff ont fait du très bon boulot en le repérant et maintenant on va le faire venir. »
Plutôt intéressant, d’autant que Brown estime que Nando partage les mêmes qualités que ses futurs partenaires.
« Ce sont tous des mecs formidables qui sont d’énormes compétiteurs. Je suis ravi d’être à leurs côtés et de pouvoir partager cette expérience avec eux. »
Par contre, quand on lui a demandé s’il ne regrettait pas que les Spurs n’ait pas permis à Luis Scola de faire lui aussi partie de cette famille, coach Brown a préféré botter en touche.
« On adore Scola, Pops plus que quiconque encore. C’était il y a tellement longtemps, je ne m’en souviens même plus. »
En même temps, ça serait injuste de trop en vouloir aux Spurs pour avoir fait un mauvais choix en presque 15 ans…
Afficher les commentaires (39)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest