Brett Brown : « Nous n’avons jamais voulu couper Andrei Kirilenko »

Brett Brown est revenu sur la situation d'Andrei Kirilenko en expliquant que les Sixers n'avaient jamais eu l'intention de couper le joueur russe, suspendu jusqu'à nouvel ordre par la franchise.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Envoyé aux Sixers par les Nets via un trade la 11 décembre dernier, Andrei Kirilenko ne s'attendait pas à s'éterniser à Philadelphie puisqu'il aurait reçu de la part de ses anciens dirigeants la garantie d'être coupé dès son arrivée en Pennsylvanie. L'objectif initial était en effet pour le Russe de pouvoir régler ses problèmes familiaux à New York avant de s'engager avec un nouveau club pour la fin de saison. Une version que contestent aujourd'hui les Sixers qui comptaient visiblement sur la présence de l'ancien du Jazz et qui ont finalement décidé de le suspendre jusqu'à nouvel ordre en raison de son absence à l'entraînement. Une situation inédite qui a contraint Brett Brown a s'exprimer devant la presse pour confirmer qu'en aucun cas la franchise n'avait l'intention de se séparer de sa nouvelle recrue.
« J'ai entendu les histoires. Cela m’a été expliqué de façon très claire. Andrei avait une opportunité de jouer pour moi et pour nous », explique aujourd'hui le coach des Sixers à CSN Philly. « J’étais enthousiaste car j’ai déjà coaché contre Andrei lors de deux campagnes olympiques. Nous avons des amis communs à l’international. Tony Parker en fait partie. J’ai pris un café avec lui la dernière fois que nous étions ici. Je voulais voir dans quel état d’esprit il était. Passé cet exercice, j’étais très enthousiaste. J’attendais de lui qu’il partage son expérience avec l’équipe comme Luc Mbah a Moute. Dire que nous avons toujours eu l’intention de le libérer n’est pas exact. »
En décidant de suspendre Andrei Kirilenko, les Sixers ont libéré une place dans leur roster pour accueillir Jared Cunningham en provenance des Clippers. Une manoeuvre habile de la part des dirigeants de Philly qui peuvent désormais utiliser le contrat d'"AK47" comme monnaie d'échange pour futur trade. Affaire à suivre....
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest