Damian Lillard, le modèle de C.J. McCollum

Damian Lillard et C.J. McCollum sont coéquipiers mais aussi amis. Le premier nommé est même devenu l'idole du second. Le rookie raconte leur rencontre.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Même taille, même poste, même style de jeu, un parcours similaire, la même blessure lors de leur cursus universitaire et maintenant la même équipe. C.J McCollum et Damian Lillard cumulent les points communs. Déjà lors de sa draft, nous évoquions les qualités, les similitudes et la complémentarité des deux arrières des Portland Trail Blazers. Les deux joueurs sont en réalité amis et ce depuis déjà quelques années.
« J’ai rencontré Damian via Twitter », raconte C.J. McCollum à Basketball Insiders. « Un bon ami à moi m’a mis en contact avec lui et nous avons commencé à échanger des messages privés puis des SMS. On est resté en contact. Je suis allé vers lui car il était dans la position dont je rêvais : il venait d’une petite école et il s’apprêtait à rejoindre la NBA. Je voulais savoir comment il avait fait et ce qu’il ressentait. J’ai fait des recherches sur lui et j’ai commencé à imiter ses moves. »
Damian Lillard est alors devenu un modèle pour le prodige de Lehigh, une toute petite faculté. Attendu dans le top 10 de la draft grâce à ses cartons offensifs, C.J. a profité de la jurisprudence Lillard, sacré Rookie Of The Year quelques semaines avant la draft 2013. Il a également pu apprécier les conseils du meneur des Blazers quelques mois plus tôt après une grave blessure au pied.
« On communiquait beaucoup lorsque j’étais senior et j’ai eu ma blessure au pied. Je lui en ai parlé et il m’a dit de ne pas m’inquiéter car il avait entendu que je serai pris dans le top 10. Il m’a aidé pour la rééducation. »   « Je l’ai rencontré en personne pour la première fois le soir de la draft. Nous avons parlé un peu plus de NBA. Il m’a expliqué à quoi je devais m’attendre. »
Finalement, le même soir, C.J. McCollum est sélectionné en dixième position par … les Portland Trail Blazers. Le natif de l’Ohio rejoint donc sa nouvelle idole.
« C’était fou. Maintenant on joue dans la même équipe. C’est génial. C’est un super joueur et je pense que l’on est complémentaire sur le terrain. On a développé une vraie relation en raison de notre parcours et de notre mentalité de bosseur. »   « J’ai adoré ce pick », assure Lillard au sujet de la sélection de son pote. « J’ai pensé que nous avions besoin de lui. Il apporte du scoring en sortie de banc. C’est aussi un playmaker. Il est confiant, je pense que vous ne voyez pas autant de rookies qui sont aussi confiant que lui. »
Futur journaliste sportif – il est diplômé en journalisme – C.J. McCollum a déjà analysé les qualités du duo qu’il pourrait former à l’avenir avec « Dame ».
« Je pense que l’on sera difficile à arrêter dans le futur, honnêtement. Evidemment, j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir. Je dois m’améliorer et rester en bonne santé. Mais je pense que le ciel est la seule limite pour nous. »
Pour l’instant, C.J. McCollum se remet tranquillement de sa blessure au pied (encore une) et il apporte de l’énergie en sortie de banc. Lillard, lui, fait déjà partie des meilleurs meneurs de la ligue. Le jeune homme a encore franchi un cap et les Blazers réalisent une saison canon. En attendant que le duo prenne vraiment de l’altitude dans les années à venir…
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest