C.J. Miles : « Nous n’avons rien à perdre »

La nouvelle recrue de Cleveland C.J. Miles espère bien que les Cavs vont créer la surprise.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
C.J. Miles : « Nous n’avons rien à perdre »
En rejoignant Cleveland après sept saisons à Utah, C.J. Miles a privilégié le challenge sportif au choix financier. A 25 ans, il devrait donc retrouver une place de titulaire au sein de l'effectif de Byron Scott et espère que Cleveland sortira de l'ombre deux ans après le départ de LeBron James.
« Je pense que nous sommes une des équipes dont on ne va évidemment pas parler. Mais à partir du moment où des joueurs vont venir dans notre salle et nous affronter, il n’y aura pas de match facile », prévient l'ancien Jazz, interviewé par HoopsWorld « Nous sommes à un stade où nous devons être capables de nous battre pour la septième ou la huitième place. Il faut que l’équipe qui sera première ou deuxième soit inquiète de nous jouer car nous pouvons créer la surprise et nous n’avons rien à perdre. »
En s'appuyant sur une génération de jeunes joueurs, les Cavs pourraient même avoir tout à gagner après avoir été privés de playoffs pendant deux ans. Mais la dynamique insufflée la saison dernière par le rookie of the year Kyrie Irving a redonné de l'espoir à toute une ville. Et d'après Miles, chaque joueur aura cette année une bonne raison de se donner à fond pour permettre à Cleveland de retrouver un statut honorable.
« Tout le monde dans l’équipe est revanchard pour une raison ou un autre. Les gens disent que Kyrie n’a pas joué assez de matchs universitaires ou que Dion n’auraient pas dû être drafté aussi haut. Moi, j’ai pris un nouveau départ et je vais essayer de prouver quelque chose. Et tous les joueurs comme Boobie Gibson et Andy qui ont joué dans une équipe qui gagne et qui ont connu la défaite, ils veulent rebondir. Et il y a tous ces jeunes joueurs qui veulent prouver qu’ils peuvent jouer. La chose la plus importante c’est que nous avons tous le même but. Nous sommes tous revanchards et nous avons tous une raison de nous battre. » 
Et de la combativité il en faudra forcément. Malgré un début de renouveau l'an dernier, les Cavs ont terminé la saison avec un bilan de 21 défaites et 45 victoires. A ce rythme, il risque de falloir encore un peu de temps aux fans de Cleveland pour oublier LBJ...
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest