Carmelo Anthony n’est plus seul au monde

Après la victoire contre Memphis, Carmelo Anthony a fait part de sa satisfaction de voir enfin son équipe être capable de prendre le relais au scoring.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Carmelo Anthony n’est plus seul au monde
Corrigés par les Cavaliers lors de l'Opening night, les New York Knicks "new look" ont parfaitement rectifié le tir la nuit dernière en disposant des Memphis Grizzlies pour leur premier match au Madison Square Garden. Un succès qui fait évidemment le bonheur de Carmelo Anthony, tout heureux de voir Kristaps Porzingis (21 points), Derrick Rose (13 points) ou encore Courtney Lee (16 points) se montrer capables de l'épauler en attaque. Un véritable soulagement pour Melo qui a même laissé le soin à ses coéquipiers de terminer le boulot en fin de rencontre en ne prenant que deux shoots dans le money time.
« Nous étions une équipe complètement différente ce soir », s'est-t-il réjoui auprès d'ESPN après le match. « Ce soir, l’attention était concentrée sur d’autres gars : Derrick et Kristaps. Et quand le jeu vient vers moi, c’est à moi de jouer. »
Après avoir réclamé du renfort à ses dirigeants après une troisième saison sans playoffs, l'ailier new-yorkais savoure désormais de pouvoir déléguer le scoring quitte à se mettre davantage en retrait. Auteur de 20 points mais avec "seulement" 15 tentatives sur l'ensemble de la partie, il ne cache pas son plaisir de pouvoir enfin partager les tâches offensives avec ses coéquipiers.
« Vous ne me voyez pas me plaindre ou faire des grimaces sur le terrain. C’est quelque chose qui me plait. Je me réjouis d’être aux côtés de joueurs qui sont capables de contrôler le match et de créer du jeu. Et quand mon heure viendra, ce sera à mon tour. »
Avec 24 passes décisives sur 40 paniers inscrits cette nuit, les Knicks semblent en tout cas être sur la bonne voie sur le plan collectif contrairement aux années précédentes où les résultats de l'équipe dépendaient presque exclusivement de la réussite de leur scoreur.
« On sait que le ballon n’a plus besoin d’être entre mes mains pour qu’il se passe quelque chose sur le terrain », souligne Melo. « Il y aura un moment où ce sera le cas mais pour l’instant, on essaie juste d’être à l’aise ensemble, de jouer les uns pour les autres et que les gars fassent ce qu’ils savent faire de mieux. »
 
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest