Pancakes dégoulinants et workout de feignasse, Charles Barkley était le pire leader du monde

Pancakes dégoulinants et workout de feignasse, Charles Barkley était le pire leader du monde

Ancien coéquipier de Charles Barkley aux Sixers, Jayson Williams garde un souvenir peu glorieux de son expérience avec Sir Charles...

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage

Charles Barkley avait fait ce célèbre spot pour expliquer qu'il n'était "pas un modèle" pour la jeunesse. L'ancienne superstar des Phoenix Suns n'était malheureusement pas un modèle non plus pour ses camarades de jeu. Le MVP 1993, membre de la Dream Team, puis du Hall of Fame, a marqué les esprits d'anciens coéquipiers par son éthique de travail très douteuse.

Il y a quelques années, le sulfureux Jayson Williams avait vidé son sac à ce sujet à l'occasion d'une interview accordée à Vice Sports. L'ancien joueur des Sixers et des Nets ne s'est pas contenté d'évoquer le souvenir de l'époque où les joueurs NBA forçaient sur la boisson. Il a aussi taillé un joli costard à "Chuck".

« Charles Barkley était probablement l’homme le plus fort du nombril aux pieds », se souvient celui qui aura côtoyé le futur Hall of Famer pendant ses deux premières saisons NBA.

« Il ne soulevait jamais de fonte mais laissez-moi vous raconter quelque chose. Vous saviez qu’il n’allait pas remporter de titre. Il était la pire personne avec qui jouer pour un rookie car vous preniez toutes ses mauvaises habitudes. Vous pouviez vous demander toute la nuit pourquoi vous n’aviez pas gagné. C’est parce que quand Charles venait à l’entraînement, il ne s’entraînait pas… »

Charles Barkley a joué bourré parce qu'il croyait avoir été tradé aux Lakers

Williams se rappelle notamment d'un jour où "Sir" Charles s'est permis de boycotter l'entraînement pour se goinfrer de McDo tout en insultant ses coéquipiers depuis le bord du terrain...

« Je n’oublierai jamais cette histoire. Lors de mon deuxième jour d’entraînement, on était en train de courir et Charles Barkley est arrivé 5 minutes en retard avec un gros sac McDonald’s.

Il s’est assis sur un vélo. Il était comme un chimiste. Vous voyez ce genre de gars qu’on voit de dos en train de faire ses trucs ? Je me demandais ce qu’il était en train de faire. Il a pris des œufs, les pancakes, la sauce, le sirop d’érable, le beurre et il a tout mis dans le pancake en rajoutant du sirop. Le beurre dégoulinait…

Je me suis dit : ‘Wow, tu vas manger ça et tu vas venir courir avec nous ?’. Oh que non… Il a mangé tout ça tout en restant sur son vélo. Il a pédalé à un mile à l’heure tout en criant : ‘Bande de fils de pute ! Courez ! Bande de paresseux ! Enfoirés ! Voilà pourquoi vous ne gagnerez jamais un match !’ Et le pancake dégoulinait de sa bouche… »

Il a peut être réglé un peu la mire en termes d'intensité à l'entraînement par la suite, mais si Charles Barkley a couru en vain après une bague de champion jusqu'à la fin de sa carrière, ce n'est pas complètement un hasard. Bien sûr, ça n'enlève rien aux frissons qu'il procurait aux fans lorsqu'il était sur le parquet, ni à son statut parmi les plus grands de sa génération et de tous les temps.

L'émouvante et improbable histoire d'amitié entre Charles Barkley et Lin Wang

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest