150 points encaissés, des défaites qui s’accumulent : Les Bulls doivent enclencher le bouton

Les Chicago Bulls ont été humiliés par les Minnesota Timberwolves la nuit dernière. Il va falloir songer à un certain Victor Wembanyama.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
150 points encaissés, des défaites qui s’accumulent : Les Bulls doivent enclencher le bouton

Le réveil soudain et inattendu du Orlando Magic, qui a gagné 6 matches de suite depuis le retour de Markelle Fultz, est une bonne nouvelle pour le Chicago Bulls. Il n’y a pourtant aucun rapport à première vue. Sauf que cette potentielle remontée au classement de l’équipe floridienne signifie que la franchise de l’Illinois peut très clairement aller chercher une place… parmi les 5 ou 6 plus mauvaises de la ligue.

Yep, ce n’est pas le but du jeu. Sauf que, parfois, en NBA, c’est comme ça que ça se passe. Dans un système fermé avec une draft qui récompense en partie les plus mauvais, perdre est parfois plus important que gagner. Du moins quand une équipe n’a plus les moyens de gagner suffisamment. Et c’est exactement là qu’en sont les taureaux aujourd’hui.

Pourquoi les Chicago Bulls feraient mieux de tout casser

Les joueurs de Billy Donovan ont pris une immense claque dimanche soir. Ils ont encaissé 150 points, ce qui n’était plus arrivé à une équipe des Bulls depuis 1982. Ils se sont inclinés contre des Minnesota Timberwolves privés de Rudy Gobert et Karl-Anthony Towns (NB : les Wolves devraient se demander pourquoi ils jouent mieux sans leurs deux intérieurs…)

C’est déjà la quatrième défaite de suite pour Chicago et la sixième au cours des huit derniers matches. Les Bulls sont onzièmes à l’Est avec 11 victoires en 29 rencontres. Ils sont très décevants. Et ils ne peuvent même pas vraiment mettre ça sur le dos des blessures, si ce n’est celle de Lonzo Ball. Et le meneur va justement manquer toute la saison a priori.

On en a déjà parlé plusieurs fois, et on vous invite à lire le papier joint ci-dessus pour plus d'explications, mais il est temps d’activer le tanking dans le « Windy City. » Il faut enclencher le bouton. DeMar DeRozan, Zach LaVine, Nikola Vucevic. Trois transferts,  des picks et des jeunes joueurs en échange. La reconstruction est inévitable pour les Bulls.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest