Chris Kaman est frustré par les choix des Lakers

Chris Kaman était censé être titulaire aux Los Angeles Lakers. Le pivot allemand a complètement disparu de la rotation. Et il est frustré.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Chris Kaman est frustré par les choix des Lakers
[caption id="attachment_118870" align="alignleft" width="300"] Chris Kaman, heureux. Mais ça, c'était avant.[/caption] Les saisons se suivent et se ressemblent pour Chris Kaman. L’an passé, le pivot américano-allemand avait signé aux Dallas Mavericks avec la ferme intention d’être titulaire au côté de Dirk Nowitzki. Mis à l’écart par Rick Carlisle en cours de saison, l’ancien All-Star s’est plaint avant de flinguer son coach dans la presse, avant et… après son départ. Il espérait retrouver des couleurs à Los Angeles, là où sa carrière a débuté en 2003 (sixième choix, drafté par les Clippers). Recruté par les Lakers, il était impatient de jouer avec Pau Gasol. Mauvaise pioche. Bien qu’efficace (8 points et 5 rebonds 17 minutes), Chris Kaman ne joue pas. Il n’a pris part qu’à 13 rencontres depuis le début de la saison, pour seulement trois titularisations. Again.
« Ce n’est pas à quoi je m’attendais, ce n’est pas ce qu’on m’avait dit », explique Chris Kaman au Los Angeles Times. « Si on m’avait dit que je ne jouerais pas, je ne serais jamais venu ici. »
Le joueur de 31 assure ne pas être en colère. Mais il est frustré.
« Je gagne trop d’argent pour me plaindre. C’est frustrant, je veux aider. Je suis certain de pouvoir le faire mais ça ne dépend pas de moi. »
Tout dépend de Mike D’Antoni. Or, le coach moustachu n’est pas un grand fanatique du jeu intérieur. Déjà, en début de saison, il s’est dit étonné de constater que ses deux bigs (Gasol et Kaman) pouvaient jouer ensemble. Il est finalement revenu à ses principes de bases et les Lakers se retrouvent parfois avec un cinq de (très) petite taille (ce qui explique pourquoi Kobe Bryant a dû défendre sur Serge Ibaka – NDLR). Chris Kaman a également été écarté en raison de problèmes au dos. Il n’est jamais revenu dans la rotation. Mike D’Antoni a pourtant assuré à la presse qu’il voulait donner du temps de jeu à son pivot.
« Beaucoup de blabla, peu d’action », répond le vétéran.
Cette nuit, Kaman est le seul joueur des Lakers valide à ne pas avoir foulé le parquet face à Atlanta…
Afficher les commentaires (7)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest