Chris Paul y arrivera-t-il un jour ?

Chris Paul n'arrive pas à dépasser les demi-finales de Conférence. Le meneur des Clippers, s'il reste brillant, doit faire plus la saison prochaine dans les moments-clés.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Chris Paul y arrivera-t-il un jour ?
Pour la troisième fois de sa carrière, Chris Paul a vu son chemin s'arrêter en demi-finale de Conférence. Unanimement considéré comme l'un des tout meilleurs meneurs de la ligue, si ce n'est le meilleur, "CP3" a du mal à franchir le cap. Battus par OKC cette saison après plusieurs matches très serrés, les Clippers ont pu compter sur un Paul performant en post-saison, mais qui n'a pas su réussir la fin de match qu'il fallait dans le game 5 et dans le game 6, où la faute offensive sifflée injustement contre lui face à Nick Collison l'a désorienté. [superquote pos="g"]Rivers : "C'est l'âme de notre équipe, mais son âme est brisée".[/superquote]Très abattu en conférence de presse au sortir de cette débâcle, l'ancien joueur des Hornets s'en est beaucoup voulu. On se souvient qu'il avait souhaité endosser la totale responsabilité de cet échec à cause de ses pertes de balle et de sa faute sur Russell Westbrook qui a offert trois lancers décisifs à son rival. Doc Rivers n'a évidemment pas souhaité accabler son joueur et a même promis qu'on le retrouverait au plus haut niveau la saison prochaine.
"Je me sens mal pour lui, vraiment. Il est l'âme de notre équipe et à l'heure qu'il est son âme est brisée. Mais je sais qu'il reviendra plus fort. Il me connait, il connait mes systèmes, il connait parfaitement l'équipe".
Grâce au réconfort de Rivers, CP3 a compris qu'il n'était pas l'unique responsable de l'élimination de son équipe. Son rêve d'atteindre les Finales NBA un jour reste réaliste.
"Je ne vais pas le cacher, ça va faire très mal pendant quelque temps. On aurait dû être en tête dans cette série et avoir une chance de boucler à domicile. L'été sera long. Je vais continuer à me préparer comme je le fais à chaque fois. Ce n'est pas du tennis, je ne suis pas le seul joueur sur le terrain. On ne joue pas à un contre un. Vous savez, le but ce n'est pas d'aller en demi-finale de Conférence. C'est de gagner un titre".
A 29 ans, le meneur All-Star reste l'un des joueurs les plus époustouflants à voir évoluer sur le terrain. Mais il devra prouver la saison prochaine qu'il est capable d'élever encore le niveau dans les moments-clés. Une réputation de joueur friable dans le 4e quart-temps est vite arrivée... Par chance, le natif de West Salem peut compter sur un supporting cast de grande valeur et dont la progression cette saison a été très encourageante. Blake Griffin a fait évoluer son jeu au point de talonner Kevin Durant et LeBron James au classement du MVP, alors que DeAndre Jordan est devenu un rebondeur et un défenseur de tout premier plan. De quoi espérer pour CP3 une présence un peu plus tardive en post-saison l'année prochaine.  
Afficher les commentaires (43)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest