Chris Paul (32 points, 10 passes) donne la leçon !

Chris Paul a livré une partition presque parfaite sur le parquet d'OKC pour permettre aux Clippers de remporter ce game 1. La surprise ? Son 8/9 à 3 points.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Chris Paul (32 points, 10 passes) donne la leçon !
C'est ce qui s'appelle une mise au point. Tout le monde avait beaucoup misé sur le duel entre Chris Paul et Russell Westbrook, clé de la série OKC-LA qui a début cette nuit. Il n'y a pas eu match, dans tous les sens du terme. Non seulement les Clippers se sont baladés sur le parquet de la Chesapeake Arena, mais en plus CP3 a renvoyé son cadet à ses chères études. Le plus impressionnant n'est pas que Paul soit capable de prendre un match à son compte et de surclasser un vis-à-vis, All-Star ou non. C'est la manière employée qui surpris pas mal de monde lundi soir. On le sait, le point guard des Clippers est polyvalent et peut aussi bien driver que shooter à mi-distance ou à 3 points. Ce coup-ci, il s'est exclusivement attaché ou presque à shooter derrière l'arc. Et avec quel brio ! Sa première mi-temps a rapidement permis de comprendre dans quel état d'esprit était l'ancien de Wake Forest : 22 points et 6 passes à 6/6 à 3 points, pour contribuer au large avantage en faveur des Californiens. Chris Paul ne s'est pas arrêté en si bon chemin, puisque dès la reprise, on l'a vu aller provoquer dans le corner et rentrer un shoot merveilleux pour afficher un incroyable 7/7 dans l'exercice, tout en continuant d'alimenter ses partenaires. Dans le même temps, Russell Westbrook faisait de son mieux mais au moindre de ses coups d'éclat, son rival répondait. Après un nouveau tir from downtown converti CP3 a enfin manqué la cible pour boucler sa partition à 8/9... dans le 3e quart-temps. Auparavant, le génial meneur avait aussi brillé sur 2 ou 3 pénétrations supersoniques histoire de montrer qu'il avait le choix dans les armes.
"Je ne sais même pas pourquoi j'ai été aussi adroit ce soir. Je suis venu prendre des shoots longue distance assez longtemps avant le match avec les coaches, mais je ne peux pas garantir que ce soit ça. On ne peut pas se réjouir juste parce qu'on a gagné de 17 points. Il faut qu'on reste affamés. On joue contre une équipe avec celui qui sera nommé MVP demain", a-t-il prévenu après la rencontre.
Laissé au repos par Doc Rivers dans le 3e quart-temps, Paul est reparti d'Oklahoma City avec 32 points, 10 passes et un superbe 12/14 au shoot. Le genre de performances que l'on attend d'un joueur de son envergure. Il est même devenu le premier joueur depuis 1991 à réussir un match à au moins 30 pts et 10 pds en playoffs. Le dernier énergumène en date à avoir réalisé cette performance ? Michael Jordan... Jusque-là, Chris Paul avait laissé Blake Griffin et DeAndre Jordan monopolisé l'attention et capter la lumière. Il semblerait que le #3 ait désormais envie de reprendre le contrôle des opérations.
Afficher les commentaires (27)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest