CJ McCollum entame déjà sa reconversion et suit les pas de Draymond Green

CJ McCollum est sans doute le joueur NBA le plus légitime pour une reconversion dans les médias et il va déjà entamer celle-ci cette année pendant les Finales.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
CJ McCollum entame déjà sa reconversion et suit les pas de Draymond Green

La reconversion de CJ McCollum ne fait pas vraiment de mystère. L'arrière des New Orleans Pelicans n'a que 30 ans et encore quelques belles années devant lui sur les parquets de NBA. Mais une fois qu'il aura raccroché, il y a de fortes chances qu'on le voit emprunter la même voie que d'autres avant lui : celle qui mène au job de consultant à la télévision.

McCollum, arrivé à NOLA juste avant la deadline des trades en février dernier, est sans doute un peu plus légitime que la plupart de ses collègues. A l'université de LeHigh, d'où il est sorti en 2013 pour être drafté par Portland avec le 10e pick, CJ McCollum a étudié le journalisme. Il en est même ressorti avec un Bachelor en la matière, un mois avant d'entendre son nom sortir de la bouche d'Adam Silver sur la scène du Barclays Center de Brooklyn.

Le joueur des Pelicans vient de signer un contrat à temps partiel avec ESPN pour occuper le rôle de consultant lors des Finales NBA 2022 entre les Golden State Warriors et les Boston Celtics. On a pu constater que CJ McCollum était talentueux à l'écrit, comme l'ont montré les quelques articles qu'il a signés dans le Players' Tribune et dans certains de ses tweets. L'exercice sera très différent ce coup-ci pour celui qui a été élu président du syndicat des joueurs NBA en août 2021, mais il aborde cette nouveauté avec confiance.

On le verra d'abord en action lors des programmes de présentation des Finales et de segments sur les 75 ans de la ligue. Puis durant la Summer League, où il prendra place en studio. Ensuite, CJ McCollum s'occupera d'un podcast, toujours sous pavillon ESPN.

"Je suis excité d'apporter mon point de vue et ma vaste connaissance du jeu que j'ai acquise durant mes 9 années de joueur NBA. Avoir l'opportunité de mettre en application mes études de journalisme sur la plus grande scène qui soit et avec autant de professionnels talentueux est un rêve devenu réalité".

On a hâte de voir si l'ancien lieutenant de Damian Lillard parviendra à donner le change à Stephen A. Smith comme le fait JJ Redick avec brio depuis qu'il occupe ce rôle sur ESPN. Ou à se poser davantage en analyste et décortiqueur de séquences tactiques, comme le fait Draymond Green dans l'émission Inside the NBA lorsque ses Warriors ne vont pas en playoffs, ce qui n'est évidemment pas le cas cette année. A moins qu'il n'opte pour la posture d'entertainer façon comptoir de bistro à la Shaquille O'Neal ou Charles Barkley.

JJ Redick défend brillamment Draymond Green face à un collègue réac

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest