La grosse colère de Jason Kidd

Irrité par la prestation de son équipe cette nuit contre Chicago, Jason Kidd est sorti de ses gonds et n'a pas manqué d'allumer ses joueurs dans le vestiaire après la rencontre.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La grosse colère de Jason Kidd
La correction reçue à domicile face à Chicago lors du Christmas Day a fait sombrer encore un peu plus une équipe de Brooklyn qui reste désormais sur quatre matches sans la moindre victoire. Une situation qui fragilise encore un peu plus la situation de Jason Kidd, une nouvelle fois pris en grippe hier soir par le public du Barclays Center. Pourtant, c'est bien après son effectif que le coach des Nets en avait après la rencontre. Exaspéré par le peu d'efforts fournis par son équipe, humiliée à la maison par les Bulls, J-Kidd a allumé ses joueurs dans le vestiaire selon les médias new-yorkais. Une colère dont il s'est expliqué en conférence de presse.
« Au final, l’entraîneur ne peut pas être tenu responsable de l’énergie et des efforts fournis sur le terrain », a-t-il confié à ESPN. « Si vous ne donnez rien, je dois vous faire sortir. Si vous manquez des shoots, ça fait partie du jeu. Mais si vous manquez d’énergie ou que vous ne faites pas d’effort, je dois vous sortir. »
[superquote pos="d"]"L’entraîneur ne peut pas être tenu responsable de l’énergie et des efforts fournis sur le terrain."[/superquote]En début de semaine, Jason Kidd s'inquiétait de voir ses joueurs commencer à s'habituer à perdre sans pour autant réagir face à une situation de plus en plus inquiétante. Et alors que les Nets n'ont pas été épargnés par les blessures depuis le début de la saison, le tacticien de Brooklyn considère que cela ne doit pas servir d'excuse pour se décourager et abandonner les efforts défensifs.
« Encore une fois je pense que c’est très simple. Quand vous ne parvenez pas à mettre le ballon dans le panier et que vous ratez des shoots qui sont mettables, on doit se replier en défense. Mais au final, plutôt que de mettre un lay-up, ça se transforme en lay-up pour l’équipe adverse. C’est comme ça quand on rate des shoots et qu’on ne fait pas d’efforts. Le plus important, c’est l’effort et nous n’en faisons pas actuellement. »
Reste à savoir si la gueulante de Kidd portera ses fruits alors que les Nets tenteront une nouvelle fois de relancer la machine, vendredi contre Milwaukee, l'une des rares équipes à afficher un bilan encore plus mauvais que celui de la franchise de Brooklyn.
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest