Comment Woj a contourné le plan anti-Woj bombs

Adrian Wojnarowski a trouvé le moyen d'informer les gens avant l'heure lors de la Draft 2018.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment Woj a contourné le plan anti-Woj bombs
La veille de la Draft 2018, on apprenait qu'ESPN et ses partenaires avaient obtenu de tous les insiders liés au groupe une discrétion quasi-totale concernant l'annonce des picks. Par le passé, Adrian Wojnarowski tuait tout suspense en révélant 5 ou 10 minutes en avance les annonces d'Adam Silver et même le pape du scoop semblait devoir se plier à la règle. Sauf que dès les premiers picks, Marc Stein, un ancien de la maison remercié et passé au New York Times, a commencé à envoyer la sauce et à spoiler. Ni une, ni deux, "Woj" a contourné l'interdiction en utilisant des formules dissimulées pour mettre ses messages au conditionnel. Woj nous a tout fait. Exemples compilés par The Ringer : - Portland a le laser pointé sur Anfernee Simmons. - Les Sixers visent Mikal Bridges avec le pick n°10. - Les Lakers ne vont sans doute pas résister à l'envie de drafter Moritz Wagner en 25e position. - Cleveland préfère Collin Sexton avec le 8e pick. - Le Utah Jazz n'a aucune intention de laisser filer Grayson Allen. Etc, etc... On ne sait pas ce qu'en a pensé son employeur, mais ça devait vraiment le démanger...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest