Coronavirus : Stephon Marbury veut aider NY avec 10 millions de masques

Stephon Marbury essaie d'aider sa ville de coeur, lourdement frappée par l'épidémie de coronavirus. Espérons que la politique locale ne l'empêche pas d'y arriver.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Coronavirus : Stephon Marbury veut aider NY avec 10 millions de masques

L’ancienne star des New York Knicks Stephon Marbury n’a pas oublié d’où il vient.

Alors que la ville de New York est gravement touchée par la pandémie du COVID-19, Starbury veut absolument l’aider. Notamment le personnel médical et tous ceux en première ligne dans la lutte face au coronavirus.

Il a expliqué au New York Post avoir trouvé un accord avec un fournisseur chinois portant sur 10 millions de masques N95. L’accord porterait sur un coût unitaire de 2,75 dollars, contre 7,50 dollars normalement. Le fournisseur pourrait faire livrer 2 millions de masques par semaine pendant les 5 prochaines.

Stephon Marbury a contacté Eric Adams, le président du borough de Brooklyn, avec qui il a déjà travaillé par le passé sur des événements caritatifs, pour relayer l’information aux autorités new-yorkaises.

Visiblement, l’intention louable ne serait pas forcément suffisante. Et on se demande si tout le monde est de bonne volonté dans le dossier.

Adams, qui envisagerait de se présenter aux prochaines municipales, dit que la ville et l’état assurent qu’ils n’ont pas besoin de masques supplémentaires (alors que les hôpitaux en demandent bien évidemment). De l’autre côté, la porte-parole du département d’état à la santé, interrogée par le Post, a dit ne pas savoir à qui Adams avait parlé mais que les officiels voulaient entrer en contact avec l’ancienne gloire new-yorkaise. Le New York Post a donc mis en contact le département de la santé avec le bureau d’Eric Adams (que l’intervention du quotidien soit nécessaire pour cela est tout simplement ahurissant…), puisque celui-ci a le contact avec Marbury.

La porte-parole du maire a confirmé qu’Adams avait contacté la mairie. Mais les suites de ce premier contact sont tout aussi étranges. Elle a fait suivre au Post une réponse par email à Adams provenant des services de la ville indiquant qu’ils souhaitaient être mis en contact avec le fournisseur et qu’il seraient ravis de procéder à la transaction si tout était conforme. Adams n’aurait jamais répondu à ce mail. Son porte-parole assure qu’ils n’ont pas reçu de mail, mais qu’ils serait ouverts pour bosser avec les équipes du maire…

Bref, tout cela semble compliqué et on craint qu’il n’y ait eu de la mauvaise volonté entre rivaux politiques. Espérons que la publicité faite au projet de Stephon Marbury via l’article du Post pousse tout le monde à faire en sorte qu’il aboutisse. La situation à New York est bien trop grave pour perdre du temps et ne pas saisir une telle opportunité.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest