CQFR : Nuit de raclées en NBA, Joel Embiid et Killian Hayes ont fait leur comeback

CQFR : Nuit de raclées en NBA, Joel Embiid et Killian Hayes ont fait leur comeback

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Mavs @ Wizards : 109-87
Knicks @ Pistons : 125-81
Cavs @ Heat : 101-115
Wolves @ Sixers : 113-122
Pacers @ Spurs : 139-133
Magic @ Jazz : 91-137
Thunder @ Blazers : 85-133
Bucks @ Kings : 129-128

--

- Joel Embiid a fait son retour sur les terrains après 10 matches d'absence cette nuit contre Minnesota. Le Camerounais a rapidement repris sa tradition de constamment se prendre le bec avec Karl-Anthony Towns, même si ça n'est jamais allé aussi loin qu'en 2019. Les deux hommes se sont livrés un duel individuellement remporté par KAT, auteur d'un énorme match (39 points, 14 rebonds et 5 passes), mais collectivement gagné par les Sixers d'un Embiid à 24 pts et 8 rbds en 29 minutes. Le genou de la star des Sixers était copieusement bandé, mais aucune alerte n'est à signaler de ce côté-là.

- Qu'est-ce qu'une bonne soirée pour Mike Budenholzer et les Bucks ? Une soirée où Giannis Antetokounmpo a pu se reposer et où Milwaukee l'a quand même emporté. S'ils ont été un peu bousculés par les Kings de De'Aaron Fox (27 pts), les Bucks ont tenu le coup et se sont appuyés sur Jrue Holiday, excellent en l'absence du Greek Freak et plus globalement depuis quelques semaines : 33 points, 11 passes et 7 rebonds pour le Californien.

- Jamais les Wizards n'avaient marqué si peu de points cette saison (87). Dallas a tranquillement verrouillé Washington pourra remporter un 4e succès en 5 matches sur son road trip actuel. Luka Doncic (26 pts, 8 rbds, 6 pds) a été le métronome des Mavs, aidé par Jalen Brunson (19 pts) et Boban Marjanovic (15 pts, 12 rbds).

- Dans ce match, Dorian Finney-Smith a postérisé le malheureux Davis Bertans.

- Killian Hayes a rejoué après avoir manqué 41 matches à cause d'une blessure à la hanche. Peu importe que le rookie français n'ait pas marqué en sortie de banc (il a pris 5 rebonds et donné 3 passes) lors de la très lourde défaite contre les Knicks. Le revoir en action est déjà une très bonne nouvelle et on espère le voir progressivement monter en puissance sur les dernières semaines de la saison.

- A New York, Julius Randle a dominé son sujet avec 29 points, 8 rebonds et 3 passes, pour couronner la plus large victoire (+44) des Knicks depuis 1996. Frank Ntilikina n'a joué que 3 minutes en sortie de banc.

- Le double-double de Kevin Love (10 pts, 10 rbds), qui était une évidence autrefois, n'est plus à tenir pour acquis en 2021. Malgré la petite performance de leur pivot, les Cavs n'ont pas pu éviter la défaite à Miami, où le groupe d'Erik Spoelstra a rendu une copie équilibrée (7 joueurs entre 10 et 18 points) pour décrocher une 4e victoire de rang. Le départ de Meyers Leonard est enfin digéré. Ne riez pas, le Heat a perdu 6 matches de suite après ça...

- On vous laisse imaginer l'état de nerfs de Gregg Popovich après avoir vu son équipe encaisser 139 (!) points contre Indiana, même si c'était après prolongation. Les Spurs ont laissé Indiana battre son meilleur total de la saison, dans une partie où Caris LeVert (26 pts) a pris le contrôle des opérations en l'absence des deux cadres Domantas Sabonis et Malcolm Brogdon. Voir LeVert jouer, et aussi bien, peu de temps après l'opération de sa tumeur cancéreuse, c'est franchement réjouissant. Durant l'overtime, l'excellent TJ McConnell et Myles Turner ont inscrit 11 des 13 points des Pacers.

- Orlando est dans une période de transition et donc susceptible de prendre des roustes. Utah a profité de l'occasion pour battre le record NBA du nombre de paniers à 3 points marqués sur une mi-temps (18) et exploser le Magic de... 46 points. Donovan Mitchell a ouvert le bal (22 points en 21 minutes) avant de partir faire la sieste comme tous les autres cadres du groupe.

- C'était décidément une soirée de fessées cul nul en NBA. OKC, également déplumé par les trades et les blessures, a pris très cher à Portland. Les Blazers ont compté jusqu'à 52 points d'avance pour finalement l'emporter de 48 unités. Théo Maledon, qui sortait d'une performance spectaculaire, est passé à côté de son match en shootant à 1/12.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest