CQFR : Kyrie va trop vite, Dédé Drummond redevient bigleux

CQFR : Kyrie va trop vite, Dédé Drummond redevient bigleux

Voici ce qu'il fallait retenir des 5 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
- Agilité surhumaine, téléportation d'un spot à un autre... On a démasqué Kyrie Irving. C'est Diablo des X-Men. - On commençait à se demander si l'adresse d'Andre Drummond sur la ligne n'allait pas créer une faille spatio-temporelle ou des catastrophes climatiques. Le pivot des Pistons a remis les pendules à l'heure avec un joli 0/7 lors de la victoire contre les Pacers. Il est encore à 66,6%, ce qui reste très honorable et potentiellement dangereux pour l'éco-système. - Les Celtics ont dû être maraboutés. Déjà privés de Gordon Hayward jusqu'à la fin de la saison - sauf retour précipité - Boston a dû déplorer les blessures d'Al Horford (une commotion) avant le match contre les Lakers et de Jayson Tatum, victime d'une entorse à la cheville, en pleine partie. Malgré ça, ça gagne toujours. 10 victoires de suite pour les Celtics. - Lonzo Ball vit 10 premiers matches très compliqués en termes d'adresse. Alors que son ambassadeur de père est en Chine pour régler l'extradition du cadet LiAngelo, le meneur des Lakers n'a pas réussi à régler la mire contre les Celtics. 4/15 dans la défaite, pour atteindre un triste 29.5% au shoot qui en fait le joueur le plus maladroit de la ligue parmi ceux ayant un temps de jeu un tant soit peu significatif. Ne l'enterrons pas trop vite toutefois. Après 10 matches en NBA, Jason Kidd (qui sortait de trois saisons pleines en NCAA), était à 36% d'adresse avec des stats similaires en points, passes et rebonds. - Après avoir manqué 8 matches cette saison, Elfrid Payton a rappelé ce qu'il pouvait apporter au Magic. Contre les Knicks, le meneur a réintégré le cinq pour 11 points et 11 passes en 29 minutes, une prestation bien maîtrisée et une coupe plus en place que jamais... - Pour une fois, Frank Ntilikina doit déplorer un +/- négatif. Sans Kristaps Porzingis, touché au coude et à l'épaule, la tâche était plus compliquée pour le Français, qui va petit à petit devoir apprendre à briller dans des matches ou des line-up sans le Letton. Ses 9 passes décisives en 23 minutes montrent quand même qu'il est de plus en plus à l'aise à la création, ce qui est plutôt bien pour un joueur estampillé "defense first". - Ca valait le coup de faire une nouvelle salle à Detroit, vraiment. Les mecs sont 2e de la Conférence Est mais y'a moins de monde en tribunes que pour un Boulazac- - Goran Dragic commence à digérer la rakia (dont le pourcentage d'alcool est nettement plus élevé que celui de l'adresse de Lonzo Ball) ingurgitée tout l'été pour fêter le titre européen avec la Slovénie : 29 points et 9 passes pour le meneur du Heat lors de la victoire contre son ancienne équipe de Phoenix. - Les Splash Brothers montent en puissance. Sans Kevin Durant, Stephen Curry (22 pts, 8 pds et 8 rbds) et Klay Thompson (28 pts) se sont promenés et n'ont pas eu à forcer pour dominer les Wolves. Comme au bon vieux temps. - Tellement détendu et de bonne humeur grâce à la bonne forme de son équipe, Steve Kerr s'est payé quelques pas de danse pendant le match contre Minnesota. Steve-natra ? - Ce serait pas ce qu'on appelle le rookie wall que s'est mangé Mike James en essayant de dunker sur Hassan Whiteside ? Le regard de défi du pivot du Heat alors que le ballon était encore en  jeu, on pouvait en revanche s'en passer.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest