CQFR : Jokic en mode Amiral, Klay n’avait pas le temps

Voici tout ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
CQFR : Jokic en mode Amiral, Klay n’avait pas le temps
Il y a tellement de matches, d'actions et d'histoires qui se disputent et s'écrivent chaque soir en NBA qu'il est difficile de garder un œil sur toutes les performances et les anecdotes. Mais notre crew est là pour vous mettre au parfum des infos les plus pertinentes (ou non) de la nuit. - Nikola Jokic est exceptionnel. La preuve ? Aucun pivot depuis David Robinson lors de la saison 1985-1986 n'avait réussi 5 triple-doubles dans une saison. Le Serbe (17 points, 14 rebonds et 11 passes) l'a fait cette nuit contre les Clippers. - Les Clippers ont d'ailleurs l'air d'avoir abandonné l'idée de décrocher la 4e place. Se rendre à Denver sans Blake Griffin, ni DeAndre Jordan, c'est quand même un petit manque d'ambition, quelle que soit la fatigue des uns et des autres. - On connaît moins Russell Westbrook dans le registre de génie de la passe. Pourtant, ce qu'a envoyé le meneur d'OKC à Victor Oladipo contre Toronto, c'est du très, très haut niveau. http://www.dailymotion.com/video/x5f12dg_russell-westbrook-lache-une-passe-dementielle-contre-toronto_sport - Westbrook est d'ailleurs toujours dans les temps pour aller chercher Oscar Robertson et ses 41 triple-doubles. Sur le parquet des Raptors, le candidat au titre de MVP a maté le match en 3D pour la 34e fois de la saison. Surréaliste. - Dans ce match, la copie rendue par les Raptors était tellement médiocre que Dwane Casey s'est excusé publiquement auprès des fans pour le niveau affiché cette nuit. Vivement le retour de Kyle Lowry, car on a du mal à voir cette équipe embêter qui que ce soit à l'Est en l'état actuel. - Comme prévu, Rudy Gobert a fait mal aux Cavs (20 points, 19 rebonds). Mais comme prévu aussi, LeBron James a cavalé pour trois (33 points, 10 rebonds et 6 passes) et permis aux Cavs de l'emporter et de maintenir Boston à 2.5 victoires derrière eux. - Kevin Love était de retour pour ce match et sa forme est plutôt encourageante. En 20 minutes, le All-Star a signé 10 points et 9 rebonds. Il a maintenant tranquillement le temps de monter en puissance pour le sprint final et le début des playoffs. - Après un méchant trou d'air, les Grizzlies sont de retour au affaires, en particulier Marc Gasol. Le pivot de Memphis a livré une prestation assez magistrale sur le parquet d'Atlanta avec un triple-double (18 points, 10 rebonds et 10 passes). Lui aussi monte en puissance au meilleur des moments. - L'une des clés du redressement productif des Grizzlies : l'inclusion de Vince Carter dans le cinq après le forfait de Chandler Parsons pour le reste de la saison. Un petit mal pour un grand bien, tant l'ailier était presque un poids sur le terrain à cause de ses problèmes physiques et de son inefficacité. - Tiens, Klay Thompson a encore fait un quart-temps de malade. Celui qui détient le record de la période la plus prolifique de l'histoire en NBA s'est offert un 1er QT à 21 points contre Orlando, histoire de ne pas laisser trop de suspense dans ce match qu'il a bouclé avec 29 unités. Quand il s'y met, l'arrière de Golden State donne l'impression d'être dans un jeu vidéo cheaté avec God-Mode activé. - Jeremy Lin ne pouvait pas repartir du Madison Square Garden sans une petite gâterie en souvenir du bon vieux temps... Le meneur de Brooklyn est décisif depuis son retour de blessure et les Nets, aussi désespérante soit leur situation dans un futur proche, continuent de ne pas être désagréables à regarder. https://www.youtube.com/watch?v=huZKBfAubOo
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest