CQFR : Curry régale, Jokic et Malone dégoupillent

CQFR : Curry régale, Jokic et Malone dégoupillent

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
- Stephen Curry était tout fou fou en l'absence de Kevin Durant. Le meneur des Warriors a dû passer en mode "à l'ancienne" contre Brooklyn en l'absence de Kevin Durant. Ça lui a plutôt bien réussi. Après avoir marqué 35 points contre Philly, Curry en a mis 39 contre les Nets. Commentaire de Steve Kerr, intransigeant : "Il s'est un peu trop excité en deuxième mi-temps et a fait pas mal d'erreurs". Pas un disciple de Pop pour rien celui-là. - On n'avait sans doute pas vu Mike Malone aussi rouge depuis la 643e faute technique reçue par DeMarcus Cousins lors de la saison 2013-2014. Cette scène se serait déroulée ailleurs que sur un parquet, on aurait pu croire que l'arbitre Rodney Mott avait couché avec la femme du coach des Denver Nuggets... Bonus connerie pour Nikola Jokic, éjecté en même temps pour quelques mots salaces. Le tout avant même la mi-temps contre Los Angeles... - On peut penser ce qu'on veut de Lonzo Ball et de sa famille, mais le garçon a du mental. Alors qu'il n'y a pas un jour où son nom ou celui de l'un de ses proches n'est pas cité dans la presse sportive (pour critiquer son adresse ou son manque de courage...) ou généraliste (merci LaVar et Donald), le meneur des Lakers s'accroche. Son triple-double réussi face à Denver au même âge (au jour près) que LeBron James, n'est pas anodin. Le shoot est toujours "shaky", mais l'activité et l'envie sont là, ce qui est déjà un excellent point. - Les Detroit Pistons cette saison, c'est définitivement du Grit and Grind. Les Wolves l'ont appris à leurs dépens. Reggie Jackson et Andre Drummond se sont arrachés en fin de match pour pousser leurs coéquipiers à gratter une victoire à Minneapolis et ça a payé. Un marabout du Michigan a sans doute aussi oeuvré pour contrarier Jimmy Butler, qui a manqué coup sur coup un lancer franc et un shoot à 3 points cruciaux... - Bradley Beal, lorsqu'on lui a appris que John Wall ne pourrait pas jouer contre Toronto. Et qu'il aurait du coup carte blanche en attaque... - Bradley Beal en première mi-temps (24 points) contre Toronto. - Bradley Beal en deuxième mi-temps (3 points) contre Toronto. - On ne sait pas ce que Kelly Olynyk a fait à Victor Oladipo pour mériter un cake aussi violent. Sans doute s'est-il moqué de l'utilisation abusive de l'autotune sur son dernier morceau ? Ou de son chapeau dans le clip ? https://www.youtube.com/watch?v=ScB892Sg0OU - Charles Manson, le gourou serial killer psychopathe le plus célèbre de tous les temps, est mort cette nuit à 83 ans. Hypothèse : il n'a pas survécu à la programmation d'un Chicago-Phoenix dans la salle télé de la prison dans laquelle il croupissait depuis 45 ans. - On notera quand même dans ce match remporté par les Suns le record en carrière de Lauri Markkanen. 26 points pour le "Finnisher" sur les terres de ses perfs universitaires. - DeMar DeRozan n'a pas démarré sa saison de façon aussi explosive que l'an dernier. Une bonne chose. Ca nous évite d'écrire qu'il a des prétentions légitimes pour le titre de MVP comme après 15 matches en 2016-2017. Surtout, ça permet d'apprécier sa montée en puissance. 33 points et un match all-around de qualité pour le All-Star dimanche contre Washington.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest