CQFR : Embiid et Jokic sont des monstres, Doncic se lâche

CQFR : Embiid et Jokic sont des monstres, Doncic se lâche

Voici ce qu'il fallait retenir de cette nuit NBA avec 13 matches au programme !

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Magic @ Sixers : 110-123
Nets @ Wizards : 119-118
Wolves @ Hawks : 122-134
Hornets @ Celtics : 111-102
Blazers @ Heat : 92-104
Cavs @ Bulls : 104-117
Grizzlies @ Bucks : 114-126
Raptors @ Mavs : 98-102
Thunder @ Spurs : 96-118
Rockets @ Jazz : 116-111
Clippers @ Nuggets : 128-130, après prolongation
Pistons @ Kings : 133-131
Pacers @ Lakers : 111-104

Embiid, Jokic et Doncic stars de la nuit NBA

Certes, ce n'était qu'Orlando, l'équipe avec le pire bilan en NBA, mais Joel Embiid vient de frapper très fort pour confirmer l'emprise qu'il a sur la ligue ces derniers temps. Lors de la victoire des Sixers à domicile contre le Magic, le Camerounais a égalé son record de points (50), en seulement 27 minutes de jeu...

Doc Rivers ne l'a fait jouer qu'une minute dans le 4e quart-temps, sans quoi il aurait probablement explosé un peu plus les compteurs... Embiid a ajouté à ça 12 rebonds et 3 contres à 17/23, avec un 15/17 sur la ligne des lancers.

Seuls Wilt Chamberlain et Allen Iverson avaient déjà réussi plusieurs matches à 50 points sous le maillot de Philadelphie.

Mo Bamba, le pivot adverse, a vu son record en carrière (32 pts avec un 7/8 à 3 points !) éclipsé par la performance de Joel Embiid, mais les progrès de l'intérieur floridien cette saison ne passent pas inaperçus.

- Nikola Jokic est un monstre, épisode 267. Le Serbe a été ultra-précieux en prolongation contre les Clippers, en marquant 8 points et en distribuant la passe décisive à Aaron Gordon sur son shoot de la gagne à 3 points. Et quelle passe décisive, mamma mia...

Statistiquement, le MVP sortant a encore fait des merveilles avec 49 points, 14 rebonds, 10 passes et 3 interceptions en 41 minutes, histoire de confirmer qu'il n'abdiquera pas de son trône sans avoir émerveillé le monde et défendu chèrement sa place.

- Luka Doncic a tout simplement sorti son meilleur match de la saison lors de la réception des Raptors. Avec 41 pts (sa meilleure marque en NBA cette saison), 14 rebonds et un shoot à 3 points clutch à 1 minute de la fin, le Slovène a presque à lui seul permis à Dallas de l'emporter. Quand il est dans ces dispositions-là, il n'y a pas grand chose à faire pour l'adversaire...

La lose pour les Lakers, la der de Vogel ?

- Frank Vogel a-t-il vécu son dernier match sur le banc des Lakers ? On disait le coach de L.A. sur un siège éjectable en cas de nouvelle défaite inquiétante. Le revers à domicile contre les Pacers, en prenant un tsunami dans le 4e quart-temps, est ce que l'on peut appeler une défaite inquiétante..

. Caris LeVert (30 pts) et Domantas Sabonis, en triple-double, ont fait des misères aux Californiens, incapables de conserver leur avantage avant l'ultime période et terriblement friables en défense ensuite.

- Les Nets ont eu chaud aux fesses à Washington. Brooklyn s'est imposé après avoir dilapidé 16 points d'avance. Kyle Kuzma a eu la balle de match sur un shoot extérieur en toute fin de partie, mais les hommes de Steve Nash s'en sont sortis, notamment grâce à Kyrie Irving (30 pts) et LaMarcus Aldridge (27 pts en sortie de banc).

L'action la plus bizarre de la soirée a eu lieu dans le 4e quart-temps, lorsque la passe de Spencer Dinwiddie pour Kyle Kuzma a été déviée par... un assistant des Nets un peu trop avancé sur le terrain. Les arbitres l'ont simplement comptée comme une perte de balle pour des Wizards excédés...

Chicago, Milwaukee et San Antonio se réveillent, Utah inquiète

- Chicago restait sur 4 défaites de suite avec quelques trous d'air inquiétants. Battre les Cavs était nécessaire et les Bulls l'ont fait en partie grâce à un bon finish (14-2), aux 30 points de DeMar DeRozan et au double-double de Nikola Vucevic (24 pts, 12 rbds), qui a inscrit 8 des 14 points du run décisif.

- Milwaukee aussi avait besoin de se rassurer un peu après 4 défaites en 5 matches. Les Bucks l'ont fait face aux Grizzlies, qui venaient de voir leur gâchette Desmond Bane partir en protocole Covid.

Sans surprise, Giannis Antetokounmpo a sonné la charge (33 pts, 15 rbds) avec l'aide de Khris Middleton (27 pts) pour gérer l'avance et contenir le retour des Grizzlies. Ja Morant (33 pts, 14 pds) et Jaren Jackson Jr (29 pts) se sont vaillamment battus, ce qui est un pléonasme pour ces joueurs et cette équipe qui avait gagné 12 de ses 13 derniers matches.

- Finalement, Utah est aussi inquiétant avec Rudy Gobert... Alors que le Jazz semble sous tension ces derniers jours, cette nouvelle défaite à domicile (la troisième de suite) contre Houston ne va pas arranger les choses. Sans Donovan Mitchell (protocole Covid), Utah ne s'est pas fait respecter face à un adversaire très largement à sa portée. L'adresse de Garrison Matthews (23 pts) et les 22 paniers à 3 points texans ont fait baisser pavillon aux hommes de Quin Snyder...

- Atlanta est en train de se soigner. Les Hawks ont conquis une deuxième victoire de suite en s'imposant à la maison face à Minnesota. Trae Young et les siens ont loupé leur première mi-temps, avant de se fâcher (20-2 au sortir des vestiaires) et de prendre le contrôle de la partie, notamment grâce aux 37 points (dont 23 dans le 3e quart-temps) de Young, qui a ajouté 14 passes à sa copie.

- Boston restait sur 5 victoires en 6 matches mais n'a pas pu confirmer à domicile contre Charlotte. Emmenés par LaMelo Ball en triple-double (15 pts, 10 rbds, 10 pds) et Terry Rozier (28 pts), qui s'est rappelé au bon souvenir du TD Garden, les Hornets ont été plus solides, profitant du problème de fautes de Jayson Tatum pour prospérer.

- Miami continue d'enjamber les obstacles avec une facilité déconcertante. A domicile contre Portland, le Heat a dû faire sans Tyler Herro (entré dans le protocole Covid avant le coup d'envoi), ni Kyle Lowry (raisons personnelles), puis a perdu Jimmy Butler, sévèrement expulsé juste avant la mi-temps pour deux fautes techniques coup sur coup.

Malgré ça, les Floridiens s'en sont encore sortis. La paire Caleb Martin (26 pts) - Bam Adebayo (20&11) a fait la différence, avec Max Strus (15 pts) pour sanctionner en sortie de banc.

- Avec seulement 2 victoires lors de leurs 10 derniers matches, les Spurs étaient en crise de confiance au moment d'accueillir OKC. C'est le moment qu'a choisi Dejounte Murray pour montrer qu'il était un patron dans cette équipe désormais. Le meneur de San Antonio a enregistré son 8e triple-double de la saison (23 pts, 14 pds, 10 rbds) pour guider les Texans vers la victoire.

- Les Kings ne peuvent décemment pas rêver du play-in tournament en perdant des matches autant à leur portée que celui de cette nuit contre Detroit à domicile. Sacramento menait encore de 10 points dans le 4e quart-temps lorsque les Pistons ont produit leur effort pour renverser la situation. Killian Hayes, touché à la hanche, n'a pas participé à la fête durant laquelle Saddiq Bey a claqué 30 points.

-

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest