Les critiques de John Wall sur l’arbitrage n’ont rien changé…

Après s’être plaint du manque de coups de sifflets en sa faveur, le meneur des Washington Wizards John Wall n'a pas été plus avantagé.

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les critiques de John Wall sur l’arbitrage n’ont rien changé…

Être arbitre dans cette série entre les Washington Wizards et les Boston Celtics relève franchement du parcours du combattant. En plus des vives altercations à calmer sur le parquet, ils sont la cible de pression médiatique comme celle de John Wall récemment. La star des Wizards, pourtant monstrueux sur les deux premiers matches, s’était plainte de la manière dont elle était arbitrée au TD Garden de Boston. Selon lui, à l’image d’une autre superstar, sa force physique expliquait qu’on lui faisait moins de cadeaux.

"Je pense que j’ai droit au même traitement que LeBron quand il pénètre, explique le meneur de jeu pour le Washington Post. Je pense que je suis trop large et physique donc les gars me poussent. Ils pensent que je suis censé jouer malgré ça donc je continue à jouer."

Une sortie médiatique qui devait préparer le match de cette nuit. Si elle a pu faire du bruit sur le moment, dans les faits, cela n’a pas tant influé. John Wall avait tiré 7 lancers-francs au Game 2, il en a tiré 10 cette nuit. Comme quoi, se plaindre publiquement n’a pas toujours un impact direct. Et puis, que le franchise player de Washington se rassure, il n’a pas besoin de ça pour dominer une rencontre. Il l’a encore fait cette nuit avec 24 points et 8 passes décisives.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest