Un Damian Lillard titanesque (51 points) assomme les Warriors

Damian Lillard a encore fait passer les votants du All-Star Game et les coaches NBA pour des cons. Sa performance (51 pts, 7 pds, 6 stls) contre les Warriors la nuit dernière restera dans les mémoires.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Un Damian Lillard titanesque (51 points) assomme les Warriors
On n'arrive pas encore à savoir si les Warriors avaient la gueule de bois après les festivités du All-Star Game, ou s'ils ont simplement pris une mandale gigantesque par l'un des meilleurs joueurs de la ligue. Peut-être un peu des deux. En tout cas, les champions en titre se sont noyés à Portland (137-105), maintenus la tête sous l'eau par un Damian Lillard absolument phénoménal. On peut d'ores et déjà classer sa performance comme l'une des plus époustouflantes individuellement de cette saison, tant le meneur des Trail Blazers a marché sur l'eau la nuit dernière. Jugez plutôt : 51 points, 7 passes, 6 interceptions et aucune perte de balle, le tout à 18/28 dont un 9/12 à trois points et en... 31 minutes. Le genre de moments que l'on revisionnera sur Youtube dans 20 ans en disant à ses potes : "Tu te souviens quand Lillard a collé 51 points à l'équipe la plus dominante de sa génération ?". Steve Kerr, pour sa part, n'est pas près d'oublier ce qu'il a vu.
"Damian Lillard a été phénoménal, incroyable. On aurait dit Steph Curry ce soir", a déclaré le coach californien au micro d'Ethan Strauss d'ESPN.
Si on connaissait le Revenge Porn, Lillard nous a fait découvrir le Revenge Game. De mémoire, jamais un joueur snobé pour le All-Star Game n'avait signé une telle prestation immédiatement après l'événement, comme pour signifier au public, et peut-être encore plus aux coaches, qu'il déféquait allègrement sur leur choix de ne pas lui offrir de billet pour Toronto. Cette mentalité d'underdog, le meneur de Portland la cultive à chaque fois qu'il est laissé de côté, toisé ou sous-coté. Pourtant, comme l'indique Elias Sports, son numéro du jour le fait entrer dans un club aussi fermé que prestigieux : celui des joueurs qui ont réussi un match à au moins 50 points, 5 passes et 5 interceptions dans un match NBA. A ses côtés, trois légendes vivantes : Michael Jordan, Allen Iverson et Rick Barry. Ce n'est pas non plus un hasard total si c'est face à la franchise de la Bay Area, où il a vu le jour il y a 25 ans, que "Dame" a battu son record de points en carrière. Depuis son arrivée dans la ligue en 2012, Lillard a toujours clamé sa fierté d'être un produit made in Oakland, une ville qu'il a dans et sur la peau.

Filez une médaille à Terry Stotts

Le basket ne se joue pas en solo et si Damian Lillard a pu faire son show, c'est aussi parce que la défense des Blazers a été au niveau. Malgré un casting improbable, la team de l'Oregon a posé d'énormes problèmes aux Warriors dans ce secteur. Le troisième quart-temps du match est symbolique de ces difficultés, puisque les hommes de Steve Kerr ont perdu pas moins de 13 ballons dans ce laps de temps tout en ne marquant que 17 points, l'un de leurs plus faibles totaux cette saison sur une période. Comme depuis le début de la saison, Terry Stotts fait un travail remarquable sublimé par Lillard et son jeune collègue CJ McCollum (21 points cette nuit) avec un effectif qui a perdu 4 titulaires (LaMarcus Aldridge, Nicolas Batum, Wesley Matthews et Robin Lopez) dans une Conférence généralement impitoyable. Que Portland finisse dans les 8 premiers ou non dans quelques semaines, celui qui a joué près de 5 ans en France (Etoile de Voiron, Roanne et Sceaux), mérite d'être cité parmi les deux ou trois meilleurs coaches de l'année lorsque viendront les récompenses.

Malgré la rouste, Stephen Curry a surnagé

Forcément un peu éclipsé par son vis à vis du soir, Stephen Curry a tout de même sorti un match offensif de qualité avec 31 points à 12/23 (7/12 à 3 points) et 5 passes. Mieux, le futur double MVP a inscrit un tir à 3 points à l'extérieur pour la 101e fois de suite, ce qui fait de lui le premier joueur dans l'histoire à dépasser la barre des 100 dans ce secteur. On notera aussi qu'il reste sur une série de 124 matches de suite avec au moins un panier extérieur à son actif, ce qui le rapproche un peu plus du record de Kyle Korver (127).

Le best of de Damian Lillard cette nuit

Damian Lillard taffe Stephen Curry

Damian Lillard fait danser Brandon Rush

Damian Lillard enrhume Harrison Barnes

Les highlights de Damian Lillard

https://www.youtube.com/watch?v=BBPZIJd6CA4
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest