Daryl Morey se moque de la manière, il veut gagner

En passant de Houston à Philadelphie, Daryl Morey a montré qu'il était bien l'un des meilleurs dirigeants de la ligue.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Daryl Morey se moque de la manière, il veut gagner

Houston a été son laboratoire. Chez les Rockets, Daryl Morey a expérimenté, jusqu'à outrance. Pour lui, l'avenir de la ligue passait par le tir longue distance. Fini les grands qui demandent la balle dessous. Il s'en est même complètement passé dans sa fin de règne au Texas en expédiant Clint Capela à Atlanta. Le succès ? il a été mitigé. Il en fait passé à 12 minutes d'un potentiel titre. À une blessure, celle de Chris Paul, diront certains.

Cet été, le dirigeant a compris qu'il avait bouclé la boucle à Houston. En même temps que son binôme Mike D'Antoni. Il a même pris un énorme tournant en rejoignant Philadelphie. Une équipe aux antipodes de ce qu'il prône. Le chantier était immense, mais le potentiel bien réel. En quelques semaines, il a réussi la prouesse de se débarrasser des encombrants Al Horford et Josh Richardson pour faire venir Seth Curry, Danny Green et Dwight Howard.

De James Harden comme superstar, Daryl Morey est passé à Joel Embiid. Là aussi, on passe du coq à l'âne. Il n'a pas cherché une porte de sortie au pivot comme on aurait pu le penser. Surtout quand Harden s'est retrouvé sur le marché. Il s'est adapté au talent du Camerounais en l'entourant au mieux.

"Je suis simplement concerné par la victoire. Je ne me préoccupe pas de la manière. On utilise les data pour simplement prendre les bonnes décisions", a-t-il simplement expliqué.

Une déclaration courte qui résume parfaitement son adaptation express à Philly. Il était impensable de tout détruire avec cette ossature. Aujourd'hui, les Sixers, leaders de l'Est, sont plus que jamais bâtis pour le titre, dans une conférence où ils lutteront contre Bucks et Nets. Quoi qu'il en soit, il a déjà prouvé qu'il était l'homme de la situation pour entamer la dernière phase du process.

Entre Embiid et Harden, Daryl Morey a tranché

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest